[Municipalités 2018 à Grand-Bassam] Georges Philippe Ezaley à propos des résultats publiés: «C’est un crime qui a été exécuté et malheureusement  pour eux, ça été mal exécuté»

[Municipalités 2018 à Grand-Bassam] Georges Philippe Ezaley à propos des résultats publiés: «C’est un crime qui a été exécuté et malheureusement pour eux, ça été mal exécuté»

Le maire sortant pour les municipalités à Grand Bassam, George Philippe Ezaley, qui conteste avec énergie la victoire de Jean-Louis Moulot, son adversaire  du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Il s’est exprimé le lundi 15 octobre 2018, à sa résidence à Grand-Bassam.

En effet, selon les résultats communiqués en direct de la Rti1, le lundi 14 octobre 2018 par la Commission, Electorale Indépendante (CEI), le candidat du RHDP a obtenu 48,48 % des voix contre 45, 45 % pour son adversaire du PDCI.
Des chiffres contestés par Ezaley et ses partisans.

Pour ce dernier, «c’est inadmissible, c’est scandaleux ce qui vient de se passer. On ne sait pas sur quelle base, ces chiffres ont été publiés. En avance avec une différence de près de 1300 voix sur mon second, je me retrouve finalement en seconde position». «C’est absurde, on m’a volé, on a volé les Bassamois. Nous allons utiliser tous les moyens constitutionnels, légaux pour rétablir la vérité, pour que les vrais chiffres soient communiqués», a-t-il indiqué. Et d’ajouter, «C’est un hold-up, un vol, …et ça, c’est inacceptable pour un pays comme la Côte d’Ivoire, la Côte d’Ivoire ne mérite pas cela…».

Avant de conclure, «nous restons sereins, confiants et mobilisés, un dossier sera monté à cet effet, pour un recours auprès de la CEI afin que justice soit rendue».

Notons-le, les partisans de l’ancien maire ont contesté violemment les  résultats proclamés par la  CEI, lundi 15 octobre, en cassant tout à la place Abissa.

 

D.K

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )