[Oral du Bepc] Des enseignants racketeurs épinglés en Côte d’Ivoire

[Oral du Bepc] Des enseignants racketeurs épinglés en Côte d’Ivoire

Le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation fait cas de quatre enseignants fraudeurs épinglés aux épreuves orales du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) à Abidjan et à Danané.

-D’autres fraudeurs bientôt démasqués

Abidjan, le 14-06-21 (crocinfos.net) Le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation fait cas de quatre enseignants fraudeurs épinglés aux épreuves orales du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) à Abidjan et à Danané.

Cette annonce tombe au moment où plusieurs candidats et parents d’élèves révèlent avoir été victimes d’extorsion de fonds aux candidats à l’oral dans plusieurs centres d’examens à travers le pays. Les réseaux sociaux ont permis d’épingler d’un fonctionnaire et un enseignant de collège rattaché à la direction régionale de l’Education nationale et de l’alphabétisation d’Abidjan 2 dans cette magouille à grande échelle. Il se serait rendu coupable d’extorsion de fonds suivi d’intimidation sur la personne des élèves candidats à l’épreuve orale d’anglais du BEPC session 2021 dans la commune de Marcory. D’autres cas ont été signalés à Abobo et à Danane, à l’extrême ouest du pays. « Leurs auteurs ont été identifiés et subiront non seulement la rigueur de la loi mais s’exposeront à des mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’à la radiation », prévient le ministère dans une note.

« Ces cas de fraude recensés et la détermination de la ministre Mariatou Koné, doivent une fois de plus, interpeller l’ensemble de communauté éducative à s’inscrire résolument  dans la dynamique de la transparence et de l’équité », précise la note.

Le district d’Abidjan en parle. Ce n’est un secret pour personne. Les candidats ont été sommés de payer entre 1000 et 5000 FCFA dans certains centres pour avoir accès à leur salle à l’oral d’anglais. Les candidats ont été rackettés à l’Institut Saint-Sylvestre, Offoumou Yapo, Collège Segbé  à Yopougon Toit-Rouge pour ne citer que ces centres.

Une somme imposée aux enfants qui, pour la majorité viennent des autres sous-quartiers de la commune.

Le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation  a aussi constaté ces cas humiliants « ces cas de fraude, avec extorsion de fonds aux candidats, ont été constatés », indique la note du ministère.

«La lutte contre la fraude et la tricherie est vraiment une réalité dans notre pays », a lancé la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Cette session 2021 du BEPC compte au total 509 609 candidats dont 25063 candidats pour le test d’orientation. Sur cet effectif national de 509 609 candidats, l’on dénombre 229 494 filles, soit 47,36% contre 255 052 garçons, soit 52,63%. Les résultats sont attendus pour le mardi 06 juillet prochain.

Une enquête plus poussée révèlera que dans tous les centres, plusieurs enseignants ont extorqué des fonds aux candidats.

Bienvenue R. Kwado

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )