Patrick Achi de retour en grande forme

Patrick Achi de retour en grande forme

Cinq jours de débat enflammé, de spéculations, de frayeurs même. Une chose est sûre: Patrick Achi a effectué un séjour médical en France

-Yves Zogbo Junior pour normaliser l’Africa Sport d’Abidjan

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Bon séjour à Madia, chez nous. JPA (Patrick Achi) est de retour au pays après un séjour médical de cinq jours en France. Ton camarade part en France, l’esprit dégagé. Kaloua Zagadou Gnoleba Bohinakou Goledjra a été désigné pour normaliser l’Africa Sport d’Abidjan. Nouvelles d’Abidjan.

Soulagement! Cinq jours de débat enflammé, de spéculations, de frayeurs même. Une chose est sûre: JPA  a effectué un séjour médical en France. « Je me sens très bien. Je suis revenu en pleine forme pour reprendre le travail. Nous avons beaucoup de choses à faire », a déclaré le Blanc de la Mé à sa descente d’avion.

Il a en fait respecter le calendrier tel que prévu à son départ d’Abidjan, le mardi 11 mai 2021. Des sources bien informées avaient prévenu: « il sera de retour le vendredi 14 mai ou au plus tard le samedi 15 mai 2021. »

‘’Cinq jours de débat enflammé, de spéculations, de frayeurs même. Une chose est sûre: JPA  a effectué un séjour médical en France’’

Des informations persistantes dans la presse, les publications sur les réseaux sociaux et le silence pour le moins troublant des officiels, avaient installé le doute. Mais les sachants étaient plutôt sereins: « Tout ce qui se dit sur la santé du Premier ministre n’est pas exact. Il sera à Abidjan, sous peu. » Mais qui, pour assumer ce discours? Tout le monde parlait sous cape.

Ce vendredi 14 mai 2021, les proches du Blanc de la Mé étaient pour beaucoup stressés. Mais confiants. « Le Premier ministre rentre ce vendredi à 18h », selon un proche contacté. Un autre a la même information, mais ne veut se convaincre de la véracité des faits que si JPA est dans l’avion. À 15 h 51min exactement, un contact confirme: « il est dans l’avion ». Un avion suivi à la trace par les internautes ivoiriens, grâce à une application dédiée.

« Après un bref séjour en France,  pour un contrôle médical, le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a regagné Abidjan le  vendredi 14 mai dans la soirée », écrit sa cellule de communication. Visiblement, on donne les bonnes nouvelles. Bon, JPA est beau joueur sur le coup: « Les réseaux sociaux sont ce qu’ils sont  on n y peut rien. » Rideau.

‘’Dans ce pays, beaucoup pensent que l’on est bon politicien quand on est cassant et brûlant. En actes et en paroles. C’est leur choix’’

Soulagement aussi, après avoir écouté le porte-parole officiel de l’acquitté à Bruxelles, ce vendredi 14 mai 2021. L’ex-exilé, prenait publiquement la parole, pour la première fois depuis son retour au pays le 30 avril 2021. « Nous étions fâchés parce que notre chef avait été déporté. Pendant 10 ans, nous avons refusé d’aller aux élections. Partout, les Ivoiriens se sont mobilisés. Nous avons gagné. Nous devons maintenant modérer nos propos et faire la politique telle que nous la connaissons. Maintenant que nous avons gagné, nous nous battons pour quoi? Engageons-nous dans la voie de la réconciliation. Parce que c’est celle-là qui nous convient ».

‘’Nous devons vivre ensemble dans nos différences, avec nos différences. La Béquille la plus célèbre d’Afrique, Monsieur le Maire disait: « Nous sommes ensemble, parce que nous sommes différents. »’’

Ce discours pose la question de la finalité de la politique. Les hommes politiques se battent pour quoi? Pour quels objectifs? Et surtout, avec quels moyens et quels hommes? Sont-ils sofas aveugles ou des sofas éclairés? La formation politique, l’Éducation tout court, prend tout son sens ici.

Dans ce pays, beaucoup pensent que l’on est bon politicien quand on est cassant et brûlant. En actes et en paroles. C’est leur choix. Et pourtant… La somme de nos différences doit être le levain de notre communauté de destin. Nous devons vivre ensemble dans nos différences, avec nos différences. La Béquille la plus célèbre d’Afrique, Monsieur le Maire disait: « Nous sommes ensemble, parce que nous sommes différents. »

Encadré

Football: Yves Zogbo Junior pour normaliser l’Africa Sport d’Abidjan

Kaloua Zagadou Gnoleba Bohinakou Goledjra

Kaloua Zagadou Gnoleba Bohinakou Goledjra dit Yves Zogbo

Le célèbre homme des médias, aujourd’hui directeur de communication au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, Yves Zogbo Junior, a été désigné pour conduire le comité de normalisation de l’Africa Sport d’Abidjan.

Il a été contacté par le comité de normalisation de la FIF et par le ministère des Sports pour aider à ramener la paix dans le groupe Vert et Rouge. Il a flippé un bout, hésité, il a beaucoup consulté ses amis et parents avant de finir par se jeter à l’eau. Il n’est pas un inconnu dans la famille de l’Africa Sport. Il est lui-même supporter de l’équipe. Il a été membre du comité directeur dirigé à l’époque par l’actuel ministre des Eaux et forets, Alain Donwahi.

Grosse tâche que de remettre l’Africa Sport sur les rails: procéder au toilettage des textes, mettre en place un collège électoral, organiser l’assemblée générale élective.

La mission de ce comité prend fin le 31 août 2021.

L’Africa Sport est en crise depuis plusieurs années. Deux clans s’affrontent pour le contrôle de l’équipe. Yves Zogbo Junior et les membres de son comité ont la lourde mission de rassembler les contraires et passionnés de l’équipe dams un même moule. En finir surtout avec l’image détestable de « club à palabres » qui lui colle à la peau.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )