[Pollution du fleuve Cavally] “Les mesures prévues par le code de l’environnement seront appliquées”, selon le directeur du ciapol

[Pollution du fleuve Cavally] “Les mesures prévues par le code de l’environnement seront appliquées”, selon le directeur du ciapol

Le Professeur Ossey Yapo dévoile les mesures d'urgence prises par le Ciapol suite à la pollution du fleuve Cavally par la Société des Mines d’Ity.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 4 juillet 2024—(crocinfos.net) Suite aux incidents environnementaux survenus à la société des mines d’Ity (SMI) dans le département de Zouan-Hounien, le centre ivoirien antipollution (Ciapol), sous tutelle du ministère de l’Environnement, a été mobilisé pour évaluer et contenir les dégâts causés. Dans un entretien réalisé par le service de communication de du Ciapol, le Professeur Ossey Yapo Bernard, directeur du Ciapol, fait le point sur la situation et les actions entreprises.

Des incidents à l’origine de la pollution

Les 23 et 29 juin 2024, la rupture d’une valve d’un pipeline et l’arrêt d’une pompe ont conduit à des déversements de boue dans les cours d’eau environnants, contaminant notamment le fleuve Cavally. Ces incidents ont été signalés par la SMI, qui a alerté les autorités compétentes. En réponse, une équipe du CIAPOL a été dépêchée sur les lieux pour effectuer des prélèvements et analyser l’étendue des dommages.

Impacts environnementaux et sanitaires

Les déversements ont provoqué une contamination significative du fleuve Cavally, entraînant la mort de poissons et des problèmes de santé chez les populations riveraines, tels que des diarrhées, des vomissements et des maux de tête. Aucune perte humaine n’a été signalée jusqu’à présent. “Ces incidents ont eu des impacts environnementaux et sanitaires notables,” a déclaré le Professeur Ossey.

Actions du Gouvernement

Face à cette situation, des mesures conservatoires ont été immédiatement mises en place. L’opérateur minier a reçu une mise en demeure pour cesser toute activité polluante et effectuer les réparations nécessaires. Parallèlement, une campagne de sensibilisation a été menée auprès des populations affectées pour éviter la consommation d’eau contaminée et d’animaux morts. De plus, des camions citernes fournissent de l’eau potable, et les soins médicaux sont assurés gratuitement pour les personnes touchées.

Conformité aux normes environnementales

La SMI dispose de toutes les autorisations environnementales nécessaires et fait l’objet de contrôles réguliers par le CIAPOL. Ces incidents sont considérés comme des accidents imprévisibles, bien que l’entreprise reste responsable de leurs conséquences. “Les mesures prévues par le code de l’environnement seront appliquées,” a assuré le Professeur Ossey.

Retour à la normale

La source de pollution a été maîtrisée et les efforts se poursuivent pour un retour à la normale rapide. Les autorités continuent de surveiller la situation de près et invitent les populations à suivre les recommandations de prudence.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This