[Prise d’otages dans le sud de la France] L’assaut a été lancé et le preneur d’otages abattu

[Prise d’otages dans le sud de la France] L’assaut a été lancé et le preneur d’otages abattu

Un peu après 14h30min ce vendredi, l’assaut a été lancé par les forces de l’ordre lors de la prise d’otages dans un supermarché de Trèbes (près de Carcassonne), dans l’Aude. L’essentiel de l’information :

Le preneur d’otages a été abattu. Le ministère de l’Intérieur confirme le décès de deux personnes et dit que le bilan pourrait s’alourdir. L’AFP parle de trois morts et deux blessés dans trois attaques, selon un bilan provisoire, citant une source proche de l’enquête.

Capture 11Le parquet affirme que le preneur d’otages se revendique de l’Etat Islamique. Il aurait demandé la libération de Salah Abdeslam. La justice antiterroriste a été saisie, précise encore le parquet. Le Premier ministre Edouard Philippe évoque « un acte terroriste »; Un témoin parle de « coups de feu tirés à plusieurs reprises ».

Un parcours meurtrier. « Le suspect a d’abord volé une voiture à Carcassonne, tuant un passager et blessant le conducteur, avant de toucher à l’épaule un CRS à proximité de la caserne située non loin de là« , ont expliqué à l’AFP des sources proches de l’enquête. « Ensuite, il a tué deux autres personnes au cours de la prise d’otages dans le supermarché de Trèbes« , ont précisé ces sources à AFP. Vers 14H30, le suspect était toujours retranché dans le supermarché avec un gendarme pour unique otage. Ce dernier a été blessé par balle, selon une source proche de l’enquête Le lien entre ces événements n’est pas officiellement établi. Mais, selon une source proche du dossier citée par l’AFP, la voiture du tireur a été retrouvée sur le parking du supermarché de Trèbes.

La préfecture de l’Aude interdisait l’accès au secteur sur son compte Twitter. Le GIGN était sur place et le quartier a été bouclé. « Un périmètre de sécurité a été mis en place. Évitez le secteur et restez à l’écoute des consignes des autorités », a tweeté le ministère de l’Intérieur vers 12h15.

Karim, 55 ans, travaille à une centaine de mètres du Super U. « J’ai entendu des coups de feu, il y a une demi-heure, environ (vers 11h10). A ce moment, il n’y avait que quelques gendarmes, mais maintenant, il y a au moins 200 ou 300 gendarmes. Il y a des gendarmes à côté de moi, on va bientôt être évacués. Tout le quartier est bouclé », racontait-t-il à France Info.

Le preneur d’otages se revendique de l’Etat islamique. Un témoin a déclaré que l’auteur des coups de feu avait crié « Allah Akbar » en entrant dans le supermarché, indique-t-on de source proche du dossier. Le parquet affirme que le preneur d’otages se revendique de l’Etat Islamique. La justice antiterroriste a été saisie, précise encore le parquet. Le preneur d’otages aurait réclamé la libération de Salah Abdeslam, le dernier survivant des commandos des attentats de Paris, selon les forces de l’ordre, citées par Franceinfo.

« Un homme a crié et a tiré des coups de feu à plusieurs reprises. J’ai vu une porte de frigo, j’ai demandé aux gens de venir se mettre à l’abri. Nous étions dix et nous sommes restés une heure. Il y a eu encore des coups de feu et on est sorti par la porte de secours derrière. (…) Il a crié ‘Allah je ne sais pas quoi’, je ne l’ai pas vu », a expliqué un témoin à Franceinfo.

Selon Franceinfo toujours, les enquêteurs pensent avoir identifié l’auteur : il s’agirait d’un homme connu des services de renseignement, fiché au FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste).

Deux morts confirmés. Alors que l’AFP parle d’un bilan provisoire faisait état de trois morts et deux blessés, le ministère de l’Intérieur a confirmé le décès de deux personnes. « Nous confirmons le premier bilan (…) faisant état de deux personnes décédées. Le bilan n’est que provisoire et pourrait hélas s’alourdir. Trois personnes ont par ailleurs été blessées, dont l’une très gravement », annonce le ministère de l’Intérieur.

Le Premier ministre a qualifié la situation de « sérieuse », le ministre de l’Intérieur a également réagi.

www.rtbf.be

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )