[RCEEDAO Côte d’Ivoire]Les précisions  de Sangaré Sidiki Boubacar

[RCEEDAO Côte d’Ivoire]Les précisions de Sangaré Sidiki Boubacar

-«  ….Au Rceedao, il n’a jamais existé de poste de PCA »

Présenté comme ayant été révoqué  de ses fonctions de Représentant Résident du Réseau des Chambres des Experts Européens-Département Afrique de l’Ouest,  Rceedao, Monsieur Sangaré Sidiki Boubacar explique en trois réponses.

Excellence Monsieur Sangaré Sidiki Boubacar, un courrier brandi  par Monsieur Dédji  Vincent Dahoua, fait état de votre révocation  du poste de Représentant Résident de la  mission diplomatique Rceedao. De quoi s’agit-il exactement ?

Tout d’abord,  je suis peiné de ce qu’une affaire concernant une mission de développement se retrouve dans les journaux au moment même nous avons sur notre table de nombreuses sollicitations d’aide au développement,  des projets d’ordre socio-économique bouclés et des dons à faire.  Mais en même temps, je comprends qu’il y a toujours des gens qui cherchent à ne pas avancer  mais qui préfèrent  détruire  une œuvre qu’ils n’ont pas pu conduire à terme. Bref ! J’ai été surpris d’apprendre à travers un journal que j’ai été révoqué de mes fonctions de Représentant-Résident du Rceedao depuis le 15 février 2018 par un supposé président de Conseil d’administration.  Chose curieuse,  jusqu’à ce jour, je n’ai reçu aucune notification à ce sujet.  Mieux, dans l’organigramme du Rceedao, il n’existe aucun poste de président de conseil d’administration comme l’attestent les textes régulant ladite mission. On a plutôt un président mondial  en la personne de S.E.M.  UMSERTO LUCATELLE.  Il y a  de cela 2 ans, Monsieur Dahoua, ci-devant Représentant-Résident a rendu le tablier au cours d’une AGE qui s’est tenue le 25 Novembre 2015 suite à certains actes que mon éducation m’empêche  d’énumérer ici. Le jeudi 03 décembre 2015, il y a eu une passation de charges  de Représentant Résident  entre lui et moi en bonne et due forme  en présence du ministère des Affaires étrangères, des medias et de hautes personnalités du monde diplomatique. Ainsi, au vu des actes posés par ce dernier ici et là, la carte diplomatique lui a été retirée et déposée aux Affaires étrangères avec transmission au Siège à Bruxelles et à l’Union européenne. Depuis lors, il a cessé toutes activités et n’est plus membre du Rceedao.  Seulement, nous n’avions pas voulu  en faire écho  pour son honorabilité car il reste un aîné et en tant que tel,  j’ai toujours répondu favorablement de façon personnelle  à toutes ses sollicitations  aussi financières que matérielles, les décharges et bons de caisse peuvent l’attester. Aujourd’hui donc, M. Dahoua n’a plus autorité pour agir au nom du Rceedao encore moins nommer ou démettre des membres comme l’a précisé le communiqué émanant de la Présidence de notre mission diplomatique à Bruxelles. Sinon,  comment comprendre qu’il aille faire le tour des chancelleries, des medias, des institutions bancaires et des administrations publiques pour y déposer une fameuse lettre de révocation et pendant ce temps, raser les murs au ministère des Affaires étrangères ? C’est n’est pas dans les journaux ou les administrations qu’on révoque quelqu’un ? Prenons-nous au sérieux.

Excellence, dans la note,  il  fait cas de  nombreux reproches à vous faits, qu’en est-il ?

Quand vous lisez cette note qui est plus qu’un galimatias, on ne peut qu’en rire. Monsieur Dahoua dit que ‘’Je ne rends compte à personne ; j’ai un esprit d’indiscipline et que j’ai falsifié le registre de transparence à l’union européenne…’’. Je suis choqué d’entendre un intellectuel dire ce genre de choses.  Comment puis-je nommer des Représentants Résident alors que moi-même j’en suis un. Si j’avais ce pouvoir, c’est que je suis au dessus du poste de Représentant résident ? Il parle de gérer sans rendre compte. Comment puis-je rendre compte à quelqu’un qui n’est plus membre  de notre institution et  a fortiori  parler  d’audit ? Dans quel monde sommes-nous ? Autre point que je trouve  trop gros, comment puis-je falsifier le registre de transparence de l’Union Européenne pour  remplacer son nom ? Attendez, il s’agit de l’Union Européenne ; on n’est pas en Afrique où certaines mentalités rétrogrades acceptent de telles manigances. Falsifier le registre de transparence de cette institution mondiale, que Dahoua arrête de prendre les gens  pour des ‘’nono’’ excusez-moi du terme. C’est une pilule qu’on peut difficilement avaler ! Il faut respecter les Ivoiriens ainsi que les autorités. Un diplomate, un vrai  c’est la discrétion dans le travail. D’ailleurs,  dans un communiqué venu du Siège à Bruxelles, le Président a tout clarifié et cela nous suffit pour travailler dans la sérénité.

Excellence, pendant qu’on vous dit révoqué, on voit de nombreux containers  à votre siège, pourrait-on savoir ce qui s’y trouve ?

Effectivement, nous venons de recevoir 9 conteners d’équipements  médicaux et comme je le disais plus haut, ces équipements médicaux constituent des dons que nous allons faire dans les jours à venir dans le cadre de notre mission d’aide et d’appui au développement social. La presse sera invitée à ces cérémonies.  Pour dire que notre mission est de faire reculer la pauvreté dans le monde et cela  pour l’heure reste l’essentiel de mon combat en tant que Représentant Résident. Nous avons la confiance du Président du Rceedao SEM UMSERTO LUCATELLE. Le reste n’est que gesticulations.

Légende : Photo de la cérémonie de passation de charges entre DEDJI VINCENT DAHOUA, Représentant-Résident sortant  et M. SANGARE SIDIKI BOUBACAR,  nouveau Représentant-Résident pour la Côte d’Ivoire.

Entretien réalisé par Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )