[Région du Tonkpi] Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi recadre un cadre de l’Udpci

[Région du Tonkpi] Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi recadre un cadre de l’Udpci

La secrétaire d’État à la Protection sociale, Clarisse Slaha Kayo Mahi, était l’invitée du ministre-gouverneur de la région des Montagnes, Dr Albert Flindé, à Kiélé, village du département de Man, à l’occasion de la cérémonie d’hommage en son honneur par la Mutuelle de développement économique et social de Kielé (Mudeski), le lundi 7 janvier 2022

Abidjan, le 9-2-2022 (crocinfos.net) La secrétaire d’État à la Protection sociale, Clarisse Slaha Kayo Mahi, était l’invitée du ministre-gouverneur de la région des Montagnes, Dr Albert Flindé, à Kiélé, village du département de Man. C’était à l’occasion de la cérémonie d’hommage en son honneur par la Mutuelle de développement économique et social de Kielé (Mudeski), le  lundi 7 janvier 2022.

Après la nomination de Dr Albert Flindé en qualité de ministre-gouverneur de la région des Montagnes lors du Conseil des ministres du 18 juin 2021, la mutuelle de son village natal Kiélé a décidé de le célébrer et de rendre hommage au président de la République S.E.M. Alassane Ouattara.

Ce fut la tribune toute trouvée par le sénateur de la région du Tonkpi, Alain Seu Tia, par ailleurs, coordonnateur régional de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) de lancer des invectives contre Dr Albert Flindé.

L’ancien président de la Mudeski, Alain Seu Tia s’est permis de prendre le micro, au grand étonnement des organisateurs, pour se présenter en spectacle mettant en mal toute l’assistance, mais, aussi en jetant du revers de la main ‘’le bon ton’’ par lequel l’Udpci, son parti, prétend jurer.

0e9c3723 3e20 405d b98c cbd5cf8485f6

Membre du directoire du Rhdp, Mme Clarisse Kayo a trouvé les mots justes pour réconcilier les populations autour du développement

L’auteur de cette imposture a été recadré par  la secrétaire d’État à la Protection sociale, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi, par ailleurs, membre du directoire du Rassemblement des houphouestistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Prenant la parole, elle a invité les populations les populations à l’union et à la cohésion sociale. Elle a rappelé au sénateur Alain Seu Tia le choix ‘’judicieux’’ du président Alassane Ouattara en nommant Dr Albert Flindé à la place qu’il faut pour apporter le développement dans la région des Montagnes.

Elle a déroulé le grand chantier de développement entrepris par Alassane Ouattara concernant l’électrification, l’adduction en eau potable, la construction des écoles et des dispensaires, le renforcement des réseaux téléphoniques dans les villages… « Quand quelqu’un pose de bons actes, il faut le reconnaitre, l’encourager à aller de l’avant. Le président Alassane Ouattara est en train de travailler pour la Côte d’Ivoire et pour le Tonkpi, reconnaissons cela afin d’aller de l’avant. Quand quelqu’un est en train de faire quelque chose et que vous ne reconnaissez pas ses efforts, ça le décourage. Vous, mes sœurs et frères Dan, changeons de comportement ! Valorisons ce que l’État met à notre disposition et encourageons celui qui nous LE donne ! », a conseillé Mme Clarisse Kayo.

Elle a invité les femmes à faire bloc afin de mettre hors d’état de nuire les diviseurs communs qui mettent à mal le développement, notamment  ce qu’elle a entrepris dans la région de Danané. « Mettons-nous ensemble comme je suis en train de le faire à Danané pour chasser les hommes qui nous divisent et prendre leur place nous-mêmes », a martelé la secrétaire d’État.

Par ailleurs, elle a remercié le ministre-gouverneur de lui avoir donné l’occasion de s’adresser à la jeunesse et aux femmes de Kiélé. « Merci au ministre Flindé de m’avoir donné cette occasion de dire la vérité à mes parents. Ne vous laissez pas distraire par les hommes, cherchez-vous, vous-mêmes comme vous êtes en train de le faire déjà, pour aller de l’avant. C’est un message que je vous passe. Merci de m’avoir écouté », a conclu Mme Clarisse.

Après Danané où elle a utilisé publiquement des mots justes, il y a quelques jours, pour recadrer certains élus et cadres qui se sont appuyés sur un chef de quartier pour semer la division en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, ‘’la dame fer’’ du Tonkpi, Clarisse Slaha Kayo Mahi, vient de remettre le couvert dans la capitale du Tonkpi en présence du ministre-gouverneur, Dr Albert Flindé.

Tokpa Franck, correspondant régional

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )