[RHDP/Région du Gôh] Qui pour défendre les couleurs du parti présidentiel à Gagnoa et Diegonefla ?

[RHDP/Région du Gôh] Qui pour défendre les couleurs du parti présidentiel à Gagnoa et Diegonefla ?

Les supputations vont bon train dans certaines localités de la région du Gôh sur le choix des candidats qui auront à défendre les couleurs du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir. Et ce, à quelques heures de la publication officielle des candidats retenus pour le compte du parti présidentiel.

En effet, jusqu’à ce jour, nombreux sont les militants du RHDP à Gagnoa et Diegonefla qui continuent de s’interroger sur la désignation de certains cadres à même de les faire gagner. Pour l’instant chacun des militants y va de son commentaire et de son analyse.

A Gagnoa par exemple, la lutte semble serrée entre Yssouf Diabaté, maire sortant et Kamaté Issiaka, DAF de l’ADERIZ, qui ne cache plus son ambition de diriger la mairie de Gagnoa. A cet effet, pour certains des proches de Issiaka Kamaté, ce dernier a toutes qualités et remplit les conditions d’un bon gestionnaire, et ils ont pour preuves, son parcours professionnel et la fonction qu’il occupe en ce moment.

Pour ces derniers, Il a donc le profil idéal pour la gestion des affaires de la commune. Par ailleurs, ils décrient la gestion notamment des ressources humaines. Toute chose qui aurait conduit au limogeage de certains agents de la mairie de Gagnoa. Et de citer le cas de l’ancienne directrice de « Radio Gognoa » qui a été récemment démis de son poste et toujours en attente d’un redéploiement à un autre service.

Selon certaines informations en leur possesion, cette décision aurait été motivé par le choix de son adversaire comme parrain d’une récente activité des correspondants de presse de côte d’ivoire (UNAJCOPCI).

Du côté des proches de Yssouf Diabaté, le choix d’un autre cadre autre que leur mentor serait vue comme une injustice à l’endroit du premier magistrat de cette commune. Pour la simple raison que selon les laudateurs du maire sortant, « ici à Gagnoa Yssouf Diabaté est toujours proche des siens, Quand il s’agit entre autre de Baptême, anniversaire, de cérémonies dans les églises ou les mosquées il est toujours présent. Il est toujours avec nous dans les moments de joie comme de malheur. Il n’est pas comme les autres qui attendent le moment des campagnes », ont-ils relevé.

« Si la direction de notre parti s’amuse à ne pas choisir Yssouf, c’est que le RHDP est sûr de perdre ici à Gagnoa » ont il averti.

Concernant le cas de Diegonefla, deux ténors s’affrontent pour le parrainage du RHDP. Il s’agit de Konan Julien, secrétaire départemental et filleul du doyen Djédjé Bagnon Joachim et Zegoua Dominique, député de la circonscription de Tonla et Diegonefla sous-préfecture.

Si le dernier cité est natif de Diegonefla, par contre le premier n’est pas originaire de cette localité. Ce qui serait un handicap pour lui selon ses détracteurs, qui ne seraient prêts à accepter qu’un allogène puisse être maire dans leur localité, puisse que déjà que tous les précédents maires sont cadres et fils de Diegonefla.

Même si des exemples sont légion en côte d’ivoire, ils estiment que le peuple de cette localité qui d’ailleurs est une petite communauté, ne saurait accepter cette situation. Au-delà de ces appréhensions et spéculations, Konan julien bien qu’originaire de Toumodi connait bien Diegonefla pour y avoir grandi. Autre atout à son actif est qu’il a les structures du parti du président Alassane Ouattara entre les mains, du fait de son poste de secrétaire départemental.

Quant à celui qu’on surnomme le fils du pays le très populaire Zegoua Adia Dominique, non seulement il est fils Gban mais surtout proche des populations. Il n’a pas eu besoin d’une étiquette politique pour être élu en 2021 député de cette circonscription en tant que candidat indépendant. Après cette brillante victoire il s’est rallié au camp présidentiel. Ce qui a provoqué une onde de choque parmi ce peuple considéré à tort ou raison comme pro-Gbagbo qui considère ce revirement comme une trahison.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le choix des futurs candidats à même de garantir la victoire du RHDP à Gagnoa et Diegonefla ne serait pas  aisé.

Ange Joël Guédé

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )