Signature d’une convention Cote d’Ivoire-Japon-PNUD pour le renforcement de la protection civile

Au nom du Gouvernement de Côte d’ivoire, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité Sidiki DIAKITE, l’Ambassadeur en Côte d’ivoire du Japon SEM Hiroshi HAWAMURA et, le coordonnateur résident du PNUD en Côte d’ivoire Babacar CISSE, ont signé ce jeudi 17 mai 2018 au cabinet du ministre, la convention pour le financement du « projet de renforcement des capacités de prévention des catastrophes pour l’amélioration de la protection civile en Côte d’ivoire » ainsi que les documents de projets afférents.
Cinq millions (5.000.000) de dollars US soit environ deux milliards, sept cent quinze millions de francs CFA (2.714.830.000 FCFA) est le budget total de cette convention signé par le Ministre Sidiki DIAKITE au profit de l’Office National de la Protection Civile (ONPC) afin de mieux répondre aux besoins communautaires et de renforcer efficacement la protection civile de proximité en Côte d’ivoire.

Il faut situer cette initiative du département du ministère de l’intérieur et de la sécurité, dans la vision du Gouvernement ivoirien et l’engagement du ministre DIAKITE, de faire de la sécurité humaine, un levier important du dispositif sécuritaire ivoirien.

A SEM Hiroshi HAWAMURA et à monsieur Babacar CISSE, le ministre ivoirien de la sécurité et de l’intérieur a au nom du Gouvernement ivoirien, salué les efforts constants consentis à l’endroit de la Côte d’ivoire. Il a réaffirmé dans son allocution, sa volonté de faire de la sécurité humaine, un fondement de la stabilité et du développement en Côte d’ivoire.

Exécuté sur trois (03) années (juillet 2018-juillet 2021), ce projet permettra aux autorités ivoiriennes, en plus de la mise en place de cinq (05) nouveaux centres de secours d’urgence (CSU) dans les localités de Guiglo, Bassam, Soubré, Séguéla et Dabou, le renforcement opérationnel, la réhabilitation d’infrastructures, la fourniture d’équipements, la mobilisation communautaire, le renforcement des capacités, de coordination et de pilotage de l’ONPC.

Pour finir, notons que cette contribution financière est du Japon et est exécutée par le PNUD.

J.B

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )