[Sommet Afrique France] ‘’La France maîtrise bien l’art de la manipulation et de la diversion’’ (contribution)

[Sommet Afrique France] ‘’La France maîtrise bien l’art de la manipulation et de la diversion’’ (contribution)

Que retenir de cette rencontre, plutôt historique, directe, refreshed (rafraîchie) franco-africaine de Montpellier? D’entrée, on peut noter que la France maîtrise bien l’art de la manipulation et de la diversion.

Abidjan, le 9-10-21 (crocinfos.net) Que retenir de cette rencontre, plutôt historique, directe, refreshed (rafraîchie) franco-africaine de Montpellier? D’entrée, on peut noter que la France maîtrise bien l’art de la manipulation et de la diversion. On l’aura compris, il ne s’agissait ici que d’un réajustement ou d’une adaptation de son approche politique et diplomatique qui consiste à prendre le problème par l’autre bout et donner l’illusion que, dans ses rapports au continent, cette France a rajeuni et changé et qu’elle est capable d’écouter aussi l’Afrique d’en bas. Là-dessus, il ne fait de doute qu’elle a atteint ses objectifs, à en juger par les cris d’excitation et d’approbation, la mesure des applaudissements qui n’étaient pas loin de provoquer des phalangistes. Pourtant, l’enjeu pour la France, n’a pas changé: se réarmer pour mieux attaquer ou contre-attaquer; sa survie en tant que puissance économique en dépend.

‘’Il est vrai que le caractère décomplexé, parfois même viril et inattendu des interventions envoie un signal fort à la France, mais cette rencontre n’empêchera guère les tripatouillages et viols de Constitutions ainsi que le massacre des populations qui en résulte, le bradage et le pillage de nos richesses par la France avec la bénédiction complice des élites dirigeantes.’’

Évidemment, beaucoup se laisseront encore séduire ou attendrir par cette aguicheuse et belle mise en scène, ce décor enchanteur, le lyrisme et la truculence des discours, le courage et l’audace des propos, les promesses encore et toujours généreuses, mais cette rencontre n’était rien d’autre que la version recyclée ou clonée du traditionnel Sommet France-Afrique avec le syndicat des dictateurs et autres momies « indéboulonnables » qui essaiment sur le continent. Il est vrai que le caractère décomplexé, parfois même viril et inattendu des interventions envoie un signal fort à la France, mais cette rencontre n’empêchera guère les tripatouillages et viols de Constitutions ainsi que le massacre des populations qui en résulte, le bradage et le pillage de nos richesses par la France avec la bénédiction complice des élites dirigeantes. Oui, les reniements de la parole présidentielle, les microbes, les milices prétoriennes et parallèles, les « solutions »foireuses, les complots imaginaires suivis d’emprisonnement d’opposants, le refus de l’alternance par des artifices juridiques, la violence aveugle exercée sur les populations, les systèmes judiciaires affaissés et inféodés, se poursuivront, se démultiplieront et se renforceront. Le temps et les événements historiques sont bien là pour nous instruire qu’on ne peut pas combattre et détruire la nébuleuse Françafrique, vieille de plus d’un demi-siècle, à coup de discours fleuris, de surcroît dans un aréna français et avec des billets d’avions souvent payés avec l’argent du contribuable français.

Une contribution de Mayeul Danhoue

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    Merci, Mayeul pour cette belle réflexion

  • Disqus ( )