Trône royal (Le Billet de Bally Ferro )

Trône royal (Le Billet de Bally Ferro )

En visite à Sakassou, chef-lieu du royaume baoulé dans la région du Gbêkê, ce samedi 1er février 2020, Alassane Ouattara a été reçu par la reine Akoua Boni II.

C’est la preuve que la crise de succession au trône royal baoulé, ouverte en mars 2019, entre la reine mère et son propre fils, Kassi Anvo, et politiquement entretenue, reste encore pendante et sans issue.

Par la même occasion, le peuple Walèbo de Sakassou s’est infiltré dans le conflit politique opposant Alassane Ouattara à Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA.

Les jeunes filles qui portaient les présents au chef de l’État arboraient des tee-shirts flockés “Alla Gnissan”, nom donné par Bédié, le 7 novembre 2010 à Yamoussoukro, à Alassane Ouattara entre les deux tours de la présidentielle pour faire de lui le candidat du peuple baoulé.

Or, du duo, les deux leaders sont passés au duel. Et, le 6 mars 2019, Bédié a publiquement retiré, devant les chefs traditionnels baoulé, ce surnom à Ouattara pour briser le pacte d’alliance politique avec le président du RHDP parti unifié.

Sakassou a, semble-t-il, fait la sourde oreille dans la guerre entre RHDP et PDCI pour l’occupation du terrain. La lutte est ainsi sans merci et tous les moyens sont bons pour triompher.

F.M. Bally

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )