(USA Indécence) Selon sa nièce Mary, Madona aurait  refusé les avances de  Donald Trump

(USA Indécence) Selon sa nièce Mary, Madona aurait refusé les avances de Donald Trump

Après la publication du livre de l’ancien secrétaire à la défense sur Donald Trump, l’actuel locataire de la Maison Blanche a à nouveau fait l’objet d’une nouvelle publication. Cette fois-ci, elle vient d’un membre de sa famille. L’auteure n’est personne d’autre que Mary Trump, la nièce du président américain. Ce livre qui est paru ce mardi 14 juillet ne fait tout de même pas l’éloge du milliardaire républicain. Intitulé Too Much and Never Enough : How My Family Created the World’s Most Dangerous Man qui signifie en français « comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde », l’ouvrage retrace des côtés plutôt sombres du président américain.
Entre autre description plutôt particulière faite de l’actuel locataire de la Maison Blanche, on retiendra selon les écrits de Mary Trump, que le candidat républicain à la prochaine élection présidentielle de novembre adopte une attitude spéciale envers les femmes qui refusent ses avances. Donald Trump aurait selon ce livre l’habitude d’inscrire sur une liste le nom de toutes les femmes qui auraient refusé ses avances. La nièce du président américain a notamment rappelé le contexte dans lequel elle est tombée sur la fameuse liste. Elle a évoqué à cet effet une collaboration qu’elle aurait eue avec son oncle à ses 20 ans.
«Un soir, alors que j’essayais de reconstituer quelque chose d’intéressant à partir des documents que j’avais, j’ai reçu un message de l’assistant de Donald disant qu’il m’enverrait un dossier», a confié Mary Trump dans son livre. «C’était une liste de femmes qui avaient refusé ses avances. Soudain, elles étaient devenues les plus laides, et les plus grosses qu’il ait jamais rencontrées», a-t-elle poursuivi dans ses écrits.
Elle a d’ailleurs attiré l’attention sur les qualificatifs qui étaient réservés à ces femmes quand elles refusent les avances du milliardaire républicain. Elle a évoqué le cas de Madona et de Katarina Witt. «Les plus gros points à retenir étaient que Madona mâchait son chewing-gum d’une manière que Donald trouvait peu sophistiquée et que Katarina Witt avait de gros mollets. », a fait remarquer la nièce du président américain.
Source : La nouvelle tribune

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )