(Côte d’Ivoire Baccalauréat 2020) M. Kouadio Adi Paul,  secrétaire général de la DREN Bouaké 1 : « Aucune tricherie ne sera possible cette année »

(Côte d’Ivoire Baccalauréat 2020) M. Kouadio Adi Paul, secrétaire général de la DREN Bouaké 1 : « Aucune tricherie ne sera possible cette année »

Après l’examen du Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC), qui a pris fin le jeudi dernier, place maintenant à celui du Baccalauréat, qui débute le mercredi 22 juillet pour prendre fin le vendredi 24 juillet prochain pour les épreuves orales d’Anglais, Espagnol ou Allemand selon la série. Ce sont plus de 200 000 candidats qui vont affronter les sujets du Bac sur toute l’étendue du territoire ivoirien dont 5416 candidats de la Direction Régionale de l’Education Nationale (DREN) 1 et 10084 candidats de la DREN 2 de Bouaké répartis dans 25 centres que compte Bouaké et sa région. Sur les 41,23% d’admis enregistrés au plan national, l’année scolaire précédente, la ville de Bouaké a enregistré 49,48% d’admis pour la Dren 1 et 49,12% pour la Dren 2. Morceaux choisis.

Selon le secrétaire général de la Dren Bouaké 1 M. Kouadio Adi Paul que nous avons rencontré, le taux d’admission qui est en progression depuis trois ans, est dû à la mæstria du Dren M. Pongathié Abraham Sanogo. Qui a su s’investir exactement là où il le faut, pour embellir la courbe des résultats aux examens et la maintenir toujours de façon ascendante. « Il faut dire que depuis que le Dren Pongathié est arrivé à Bouaké, au départ nous avons mis l’accent sur la surveillance avec des superviseurs afin de faire en sorte qu’il n’y ait pas de tricherie. En plus, nous avons des superviseurs qui circulent entre les différents centres, en plus des surveillants.

En outre, on veille au respect des instructions qui viennent de la hiérarchie à l’endroit des chefs de centres, aux secrétariats et aux surveillants. Par ailleurs, il y’a les mesures concernant les téléphones portables et nous y avons mis l’accent. Donc aucune tricherie ne sera possible cette année » a fait savoir M. M. Kouadio Adi Paul. Non sans ajouter que cette année, d’autres mesures supplémentaires vont s’ajouter à celles déjà existantes. À savoir, le port des masques (cache-nez), le lavage des mains et la disposition des tables banc 1 mètre les uns des autres, d’où les candidats seront installés au milieu de chaque table banc.

Concernant, la question de l’impact de l’arrêt des cours observé cette année à cause de la Covid-19 sur les résultats des examens, M. Kouadio est plutôt confiant. « Je pense qu’a la reprise, tous les programmes ont été terminés. Et de nombreux établissements ont eu à faire des cours de renforcement. En plus des cours télévisés initiés par le ministère de l’Education nationale, notre Dren avait aussi mis en place des cours qui passaient sur les radios de proximité de Bouaké. Je pense que si les enfants ont véritablement pris conscience de la situation, nos résultats seront encore meilleurs, a-t-il dit.

Pour finir, il a invité les parents d’élèves à être confiants tout en encourageant leurs enfants. Aussi, a-t- il exhorté les élèves à travailler avec abnégation tout en s’éloignant de la tricherie pour réussir leurs différents examens car soutient-il, « c’est ce qu’ils ont vu en classe que nous leur donnons aux examens. Il faut qu’ils aient conscience de cela et leurs résultats seront toujours bons ».

Réalisée par Alpha Kéita à Bouaké

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )