[Côte  d’Ivoire] Exercices de simulation face aux risques : 3 comités locaux de la Croix rouge en compétition

[Côte d’Ivoire] Exercices de simulation face aux risques : 3 comités locaux de la Croix rouge en compétition

À l’initiative conjointe de la croix rouge de Côte d’Ivoire et du comité international de la croix rouge(CICR), s’est déroulée, la première  édition du concours d’exercice de simulation en situation  d’urgence entre Cocody-Abobo et Yopougon le samedi 2 juin 2018. Ledit concours est une  préparation à la réponse aux situations d’urgences et  à la création  d’automatismes afin d’être prompt, vif, face à d’éventuelles  victimes des conflits armés et autres situations d’urgence.

Comment  minimiser les séquelles et autres infirmités au niveau d’éventuelles victimes des conflits armés et autres situations d’urgences”? Pour apporter des réponses  à cette problématique, la Croix rouge de Côte d’Ivoire  avec l’appui du Comité international de la Croix rouge(CICR) organise chaque année, des exercices de simulation aux profits des secouristes des branches locales des zones à risques afin de se protéger et de prendre en charge le plus humainement possible les victimes des conflits armés et autres situations d’urgences. Cette année, les différents exercices de simulation ont mis en compétition, les comités locaux de Cocody, Abobo et de Yopougon, respectivement à l’école primaire (Cocody-est), Saint Antoine d’Abobo d’Anonkoua3 et au comité local de Yopougon Niangon. En deux phases (théorique et pratique), les trois localités susmentionnées ont rivalisé d’ardeur à travers un scénario qui met en exergue la vivacité, la spontanéité, la promptitude…des secouristes à apporter leur secours à des victimes en situations d’urgences.

Cette première édition s’est déroulée en présence de MM. Fernando Vega (coordinateur coopération au CICR Abidjan) et de Kouadio Emmanuel (Secrétaire général de La croix rouge-Côte  d’Ivoire). « Le choix de ce concours de simulation a été fait conjointement par la Croix rouge de Côte d’Ivoire et le Comité international de la Croix rouge (…) En Norvège, j’ai été impressionné par ce que j’ai vu en matière de gestion des catastrophes. C’est ainsi que de retour, j’ai échangé avec le Docteur Kouassi Alain Roger en charge de la gestion des catastrophes… », indique le Secrétaire général de la Croix rouge de Côte d’Ivoire, Kouadio Emmanuel. Pour sa part, Fernando Vega (coordinateur coopération au CICR Abidjan) a encouragé cette initiative qui selon lui va améliorer la qualité d’intervention des secouristes tout en espérant que la Côte d’Ivoire ne va pas connaître le scénario de simulation relatif à des conflits communautaires en situations  d’urgences avec des victimes. « Je salue et encourage cette initiative de la croix de Côte d’Ivoire. Parce que ces exercices vont améliorer la qualité d’intervention des secouristes (…)toutefois, nous espérons que la Côte d’Ivoire ne connaîtra pas cette situation d’urgence…, a confié Fernando Vega…Ces automatismes permettent de réduire  le délai d’intervention et de poser les gestes appropriés à chaque victime par rapport à la lésion qu’elle porte par des secouristes aguerris, permettant ainsi de minimiser les séquelles et autres infirmités au niveau des éventuelles victimes des conflits armés et autres situations d’urgences… », renchérit Docteur Kouassi Alain Roger.

Dans l’optique de rendre ces exercices encore plus dynamiques, cette année, les initiateurs, dont Docteur Kouassi Alain Roger ont initié un concours qui a opposé 3 branches locales à risques notamment Cocody, Abobo et Yopougon. « Abobo, Cocody et Yopougon ont été choisis parce que ce sont des zones à risques aussi bien pendant la saison des pluies avec des éboulements que les périodes électorales avec des risques d’affrontements communautaires… », dixit Dr Kouassi Alain Roger (coordinateur secours et gestion des catastrophes). En outre, à  travers ce concours, les initiateurs caressent le secret espoir  d’uniformiser certains gestes et la conduite à tenir devant certaines situations d’urgences. Non sans garantir  une prise en charge rapide, efficace et commune des victimes des conflits armés et autres situations d’urgences le plus humainement possible sans dangers pour eux et pour les victimes. Évidemment, cette compétition va recycler les secouristes. Au terme de cette première édition, avec 350 points, le comité local de Cocody a devancé Yopougon (2e -329 points) et Abobo(3e-244 points).

Pour rappel, la Croix rouge Côte  d’Ivoire, compte 81 comités dont 8 à Abidjan. À ce jour, 12 zones à risques ont été répertoriées dont 3 à Abidjan.

EKB

 

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )