Gouverner, c’est prévoir (Simple observation)

Gouverner, c’est prévoir (Simple observation)

Des usines s'installent depuis 4 ans sur l'axe Anyama- Azaguié. Ces usines ou unités de transformation se créent à moins de 10 m de la A1 au vu et su de tout le monde, y compris l'ex- ministre des Infrastructures économiques

Abidjan, le 23-04-21 (crocinfos.net) Des usines s’installent depuis 4 ans sur l’axe Anyama- Azaguié. Ces usines ou unités de transformation se créent à moins de 10 m de la A1 au vu et su de tout le monde, y compris l’ex- ministre des Infrastructures économiques.

Ne dit-on pas que gouverner, c’est prévoir ? Dans moins de 30 ans, cette voie aujourd’hui très fréquentée devra être transformée en autoroute 2 fois 2 voies. Or, avec le stade olympique et la ville d’Anyama, aucun autre tracé n’est envisageable.

‘’L’axe Yopougon- Ndotré doit être bientôt transformé en 2 fois 3 voies, or des usines et stations service ont été construites de part et d’autre’’

De Ndotré à Azaguié, on ne pourra qu’élargir cette voie. Alors pourquoi ne pas y penser maintenant ? Pourquoi laisser des usines s’installer au bord de la route ? Quand ces usines vont atteindre leur vitesse de croisière, où les nombreux camions vont-ils garer ? Référons-nous à Cimaf zone industrielle de Yopougon.

Prenons aussi l’axe Port-Bouët-Grand Bassam, l’autoroute du Nord. On doit s’installer à au moins 100 m de la voie.

Par ailleurs, l’axe Yopougon- Ndotré doit être bientôt transformé en 2 fois 3 voies, or des usines et stations service ont été construites de part et d’autre. Pour le besoin de la cause, certaines de ces constructions réalisées à coût de millions seront détruites. Alors, pourquoi ne pas maintenant construire à au moins 50 m de la route reliant Anyama et Azaguié ?

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )