[Presse] Célébration des 8 ans de “Transport Hebdo”

[Presse] Célébration des 8 ans de “Transport Hebdo”

Abidjan,  le 16-08-2022 (crocinfos.net) La presse écrite Transport Hebdo, journal spécialisé dans les activités des transports, a fêté ses 08 ans d’existence en Côte d’Ivoire. Les festivités marquant cette célébration ont été placées sous le parrainage de M. Ibrahima Koné, DG de Quipux Afrique, mercredi dernier à la salle Felix Houphouët-Boigny  de l’Hôtel du District à Abidjan-Plateau.

TRANSPORT HEBDO LPS

Sous le regard vigilant de Tchè Bi Tchè , représentant le président de l’Unjci , SITAFA Fofana, DG adjoint du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier, DP Gustave Bolla Bi, Le DG Alafé Wakili, Daouda Ouattara, représentant le DG de Quipux Afrique sont passés à la rupture du gâteau

En effet, cette rencontre qui a enregistré plusieurs personnalités ainsi que des  hommes de médias a été consacrée à des allocutions dont celles de Tchè Bi Tchè, vice-président de l’UNJCI, de SITAFA Fofana, DG adjoint du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier et Daouda Ouattara, représentant le DG de Quipux Afrique.

Pour Gustave Bolla Bi, Directeur de publication de Transport Hebdo ‘’ Nous avons à cœur d’améliorer la qualité des informations fournies à nos lecteurs. Et toutes les conditions sont réunies pour atteindre cet objectif ‘’, a-t-il annoncé avant de  revenir sur les premiers pas du journal et l’ambition gravée de maintenir le jour à un niveau d’excellence.

Quant au Directeur général du groupe SOCEF (éditeur du quotidien l’intelligent d’Abidjan) Alafé Wakili, présent pour soutenir son confrère, a rappelé qu’il faut  toujours chercher à avancer malgré les obstacles.

« D’autres ont choisi des domaines de spécialisation moins compliqués à priori. Tu as décidé de rester dans le transport et je pense que ce n’est pas facile. En même temps, l’éventail est large, vu la diversité des structures partenaires présentes. Il faut progresser et continuer dans cette perspective. Les années nombreuses qui restent permettront de développer ces partenariats et de renforcer l’ancrage et le positionnement de Transport Hebdo. En tout cas, tu auras toujours mon soutien et ma disponibilité, et à travers moi l’ensemble des acteurs de la presse », a-t-il proclamé.

Le Directeur de Publication du Journal Transport Hebdo Gustave Bolla BI

Le Directeur de Publication du Journal Transport Hebdo, Gustave Bolla BI

Toutefois, c’est sur le thème « Vidéo verbalisation, solution contre l’incivisme sur les routes » que MM Ta Bi Tra, Directeur de la formation à l’Office de sécurité routière (OSER) et Daouda Ouattara, responsable à la communication de Quipux Afrique ont entretenu les invités. Le premier intervenant a fait une mise au point : ‘’ Si les routes sont présentées comme des facteurs de développement, elles ne peuvent jouer ce rôle que si elles sont sécurisées ‘’, puis de conseiller aux usagers de respecter les signalisations qui sont le langage de la route.

« Nulle ne peut être autorisé à fréquenter les routes s’il ne comprend ce langage », a-t-il averti en faisant allusion aux motocyclistes qui transportent peu de personnes mais qui sont à l’origine de plusieurs morts à travers les accidents.

Tout en insistant sur les problèmes que permettent de résoudre la vidéo-verbalisation à travers un usage des outils technologiques (cameras-radars) pour traquer les auteurs d’infraction, M. Daouda Ouattara, a relevé que Quipux Afrique est l’opérateur technique chargé de faire fonctionner le système.

A l’en croire, la vidéo-verbalisation a surtout montré son efficacité dans les cas d’usurpation de plaque d’immatriculation. Car, les premiers tests ont montré qu’une même plaque d’immatriculation était utilisée pour 4 ou 5 véhicules appartenant à des individus différents.

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This