[5e édition de la COPTAC] Des élites économiques Ivoiro-Burkinabés célébrées

[5e édition de la COPTAC] Des élites économiques Ivoiro-Burkinabés célébrées

Abidjan, 29-07-2021 (crocinfos.net) Le somptueux cadre de l’Ivotel du plateau a accueilli, le mardi 27 juillet 2021, la 5e édition de la Convergences des peuples pour la promotion du traité d’amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabé (COPTAC).

Ce traditionnel gala de distinction fut l’occasion pour célébrer les relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et son voisin, le Burkina-Faso. C’était  en présence du ministre ivoirien de la promotion de la jeunesse et de la solidarité, MamadouToure, qui a reçu le grand prix d’honneur.

Pour la célébration de cette année, un accent particulier a été mis sur l’intégration communautaire et le développement local, ainsi que le rôle des collectivités face aux exigences des populations.

222579744 347037573624266 7066067867519774076 n

Des élites économiques Ivoiro-Burkinabés célébrés lors de la 5e édition de la COPTAC.

Désiré Yameogo, président de la COPTAC s’est réjoui de la vitalité des relations qui unie les deux pays et a souhaité une meilleure inclusion des peuples dans la prise de décisions pour un meilleur développement mais également la prise en compte des besoins du genre. A cet effet, 2 femmes de valeurs et 1 homme ont été faits ambassadeurs de la COPTAC pour leur implication dans des secteurs d’activité clés.

Il s’agit entre autres de la fervente militante pour la défense des droits des femmes, leur autonomisation et de la scolarisation  de la jeune fille dans tous les domaines, Danielle Lidegoué épouse Cissé Bacongo, présidente de l’ONG BLOOM, faite à l’occasion ambassadrice de la COPTAC pour la promotion du TAC ; de la présidente de l’ONG PLAYDOO-Côte d’Ivoire, Dr Marie-Paul Kodjo, activiste émérite des droits de la femme ; et Alcide Djédjé, ministre délégué chargé de l’Intégration Africaine, représenté par son Chef de Cabinet. Ces 3 personnalités ont été désignées pour représenter désormais la Côte d’Ivoire au niveau de la COPTAC.

Côté burkinabé, Seydou Zagre, directeur de cabinet du président du Faso, Roch Marc Kaboré, représenté par son épouse  Oumou Zagre, présidente de l’Association DEBAGNOUMA du Burkina-Faso, a reçu un prix d’honneur. En plus de M. Zagre, Madi Ouedraogo, pionnier du système de transfert d’argent, le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry, le directeur général de TCV Aboulaye Barro et Yacouba Kabre, PDG du Groupe GPS ont été fait ambassadeurs de la COPTAC pour la promotion du TAC.

Au total, c’est près de 27 personnalités qui ont été distinguées pour cette 5e édition de la COPTAC, dont des hommes d’affaires de renoms tels que Yamoussa Coulibaly DG de Chim inter, Touré Hamed Boua PDG de Sophia.

C’est le président fondateur du Centre de formation professionnelle en conduite d’engins miniers et santé sécurité au travail (CFPEM-SST) du Burkina-Faso, Ibrahim Ouedraogo, par ailleurs, surintendant du centre international de formation aux métiers miniers BTP, Transports et santé sécurité au travail (CIF-SST) qui s’est adjugé du grand prix du TAC 2021.

La Côte d’Ivoire a été honorée par le Super grand prix  du TAC, décerné au ministre ivoirien de la Défense, ministre du traité d’amitié et de coopération Ivoiro-Burkinabé, Téné Birahima. Des prix d’honneur ont été également remis au ministre ivoirien du Commerce, Diarrassouba Souleymane et à Madame la ministre Myss Belmonde Dogo.

Se tenant chaque année en marge du sommet du Traité d’amitié et de coopération Ivoiro-Burkinabé (TAC), qui s’est tenu cette année à Yamoussoukro, du 25 au 28 juillet, la Convergences des peuples pour la promotion du traité d’amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabé a eu pour pays invité à cette 5e édition le Mali, représenté par son ambassadeur en Côte d’Ivoire.

Danielle Costa Beugre

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )