[5ème Congrès du GEPCI] Le camp du candidat Zohoré Lassane dénonce de fausses manœuvres et invite au respect scrupuleux des textes

Le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci) organisera les 15, 16 et 17 janvier prochains à Grand-Bassam, son 5è congrès ordinaire en vue du renouvellement de ses instances dirigeantes

Abidjan, le 08-1er-2021 (https://crocinfos.net/) Le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci) organisera les 15, 16 et 17 janvier prochains à Grand-Bassam, son 5è congrès ordinaire en vue du renouvellement de ses instances dirigeantes.

En prélude à ce congrès électif pour le poste de président de cette organisation, la direction de campagne du candidat Zohoré Lassane, directeur général de Gbich Édition (entreprise éditeur de l’hebdomadaire  d’humour et de bande dessinée Gbich), a produit un communiqué ce vendredi 08 janvier 2021 dont https://crocinfos.net/ a reçu copie.

En effet, cette note d’information signée du nom du Directeur de campagne associé, Ouattara Siagnan, dénonce les manœuvres en cours du Comité d’organisation du congrès qui tend à se substituer au Bureau exécutif ou même au Bureau du congrès.

Pour ce faire, la direction de campagne reste vigilante et promet aux éditeurs, qu’elle mettra tout en œuvre pour un congrès inclusif et transparent. Car, l’avenir du GEPCI en dépend.

Selon le Directeur de campagne associé, Ouattara Siagnan, toute organisation repose sur des textes. Ainsi, dans le cas présent, le GEPCI a un Règlement intérieur qui précise clairement les conditions d’adhésion au Groupement.

A l’en croire, avec la crise sanitaire du Coronavirus qui frappe le monde entier, les difficultés financières connues de tous au niveau des entreprises de presse, devraient amener le bureau du GEPCI à plus de flexibilité.

Par conséquent, il appelle donc le Bureau du GEPCI à se départir du parti-pris et à autoriser l’ensemble des entreprises de presse, membres de l’organisation, à s’acquitter de leur cotisation et à participer pleinement au congrès.

‘’Par respect pour leurs auteurs et pour ce que nous voulons bâtir au niveau des organisations professionnelles des médias, je dirai simplement que le Bureau Exécutif du GEPCI réglera les choses en toute responsabilité comme il l’a toujours fait dans les périodes critiques. Toutes les préoccupations trouvent toujours des réponses’’, rassure Eugène Kadet, président du comité d’organisation du congrès

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )