AG de la FIF, augmentation du prix de l’huile et du ciment

AG de la FIF, augmentation du prix de l’huile et du ciment

Abidjan, le 17-2-2022 crocinfos.net À Barthelemy Zouzoua Inabo: Les membres statutaires de la fédération ivoirienne de football veulent-ils vraiment en finir avec la transition en cours? Le tapeur de tam-tam est en place. Les musiciens et les danseurs se cachent.
En attendant, Le Blanc de la Mé est dans son domaine de prédilection, loin des intrigues politiciennes: le développement industriel et donc économique. Il a inauguré une autre unité de production de ciment ce mercredi 16 février 2022. Mais il devra ouvrir l’œil sur les prix des produits sur le marché.

Un boulevard pour la présidente du comité de normalisation. Les présidents de clubs lui facilitent grandement la tâche. Que personne ne s’étonne si MDG rempile de nouveau à la tête du comité de normalisation. Elle a mis la balle dans le camp des membres statutaires de la fédération. Elle a rendu public le calendrier pour l’organisation l’assemblée générale mixte, les 25 et 26 février 2022 et l’organisation de l’assemblée générale élective le 22 mars. Les documents nécessaires ont été mis à la disposition des dirigeants de clubs: les textes à amender et le rapport de synthèse du commissaire au comptes. Les observateurs attendaient la réflexion et les propositions des acteurs du football. Ce sont au contraire les coulisses qui bruissent. « Nous allons bloquer les textes », disent les uns. « Nous allons refuser le quitus au comité exécutif pour la gestion 2020 », soutiennent les autres. Certains clubs même, récusent carrément la présidente du comité de normalisation. Des membres des staffs de certains candidats s’interrogent eux: « l’AG élective aura-t-elle vraiment lieu »?
Dans l’un et l’autre cas, c’est MDG qui se frotte les mains. Plus personnes ne peut l’accuser de vouloir se maintenir par tous les moyens à la tête du comité de normalisation. Si les concernés eux-mêmes lui font la passe. C’est connu, au football: quand la balle vient de l’adversaire, il n’y a plus hors-jeu.

En attendant, les bruits sur le marché n’interpellent gouvernants et consommateurs. La hausse de prix ne concerne pas encore tous les produits. Les tensions sont observés sur l’approvisionnement et le coût ds l’huile de table. « Attention, il y a comme une pénurie », constate un consommateur. Le ministère du Commerce précise. « Pourquoi vouloir donner l’impression d’une hausse générale des prix ? Il n’y a pas une hausse générale des prix. L’huile et la viande oui, leurs prix sont en hausse pour les causes qu’on connaît, l’huile cours mondiaux et viande situation Mali et au Burkina. Mais le riz ou le sucre par exemple ne sont pas en hausse. Le marché international est suffisamment approvisionnés en riz surtout du riz d’origine indien qui a un coût plus abordable ».

Qu’en est-il du prix du ciment sur le marché? Il oscille entre 85.000Fcfa à 90.000Fcfa selon les endroits et le type de ciment. Avec l’inauguration de la deuxième cimenterie du groupe Atlantis, les consommateurs peuvent-ils espérer mieux? Elle est installée sur une superficie de 20 hectares dans la zone industrielle du PK24 sur l’autoroute du Nord. Cette nouvelle unité d’un coût de 50 milliards FCFa a une capacité de production de 1,5 million de tonnes. « Je veux remercier sincèrement les dirigeants du Groupe Atlantic, notamment son Président Directeur Général, Monsieur KONE DOSSONGUI, pour tous les investissements réalisés dans son pays qui ont permis à toutes les filiales de ce Groupe de se positionner comme un leader dans le monde des affaires dans notre pays. ». Le Blanc de la Mé ne pouvait pas manquer l’occasion de féliciter et remercier un véritable champion national dont la discrétion fait la force.
C’est la deuxième unité de production du même groupe qui a ainsi été inaugurée. La première, dans le même périmètre, ouverte le 28 janvier 2021.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )