BEPC, session 2022, implacable lutte contre la fraude

BEPC, session 2022, implacable lutte contre la fraude

Examen du BEPC, session 2022, implacable lutte contre la fraude. À un jour de la fin des épreuves, la responsabilité et le civisme mènent au score.

Abidjan, 16-2-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Le pays de ton Camarade a besoin de 59 mille milliards FCFA pour les investissements à réaliser sur la période 2021-2025. Il compte sur ses partenaires bilatéraux et multilatéraux pour l’accompagner. Examen du BEPC, session 2022, implacable lutte contre la fraude. À un jour de la fin des épreuves, la responsabilité et le civisme mènent au score. Il pleut à Abidjan, mais je suis en position avancée à Anyama…

La ministre du Plan et du Développement a exprimé, en privé, son mécontentement devant les approximations du comité d’organisation et les couacs de la communication lors de là cérémonie d’ouverture de la présentation du plan national de développement 2021-2025. Quand la Côte d’Ivoire décide de mobiliser ses partenaires, de leur présenter ses atouts et ses potentialités pour le financement des investissements, rien ne doit être laissé au hasard. Tous les détails comptent. Par exemple, le raté au lancement du film institutionnel programmé pour appâter les consommateurs investisseurs, à ce niveau de l’organisation, passe plutôt un mauvais signal.

Mais à la fin, la Dame silencieuse du gouvernement a été plutôt heureuse: « Les annonces de financement des partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement sur la période programmatique 2021-2025 s’élèvent à 26 180 milliards de dollars, soit 15 707 milliards de FCFA. Ce niveau de mobilisation exceptionnel représente une réalisation de l’objectif du groupe consultatif de 168,2%. ».

La Côte d’Ivoire compte sur le secteur privé pour mobiliser la différence, environ 43 646,4 milliards FCFA soit 74%. Les investisseurs privés ont exprimé des intérêts particuliers pour les secteurs porteurs tels que l’Agriculture, l’Agro-industrie, les Mines, le Pétrole et l’énergie, l’industrie, les télécommunications, le commerce et la distribution, la communication, l’hôtellerie et le Tourisme, la Santé, l’Education et la Formation, les Bâtiments, les travaux publics et les secteurs bancaires et financiers.

‘’Les tricheurs et fraudeurs font preuve d’ingéniosité pour déjouer les pièges. À San-Pedro, à Korhogo, à Abobo, des élèves ont été expulsés. Certains avaient des téléphones portables dissimulés.’’

Le Blanc de la Mé a rassuré tous les partenaires de la Côte d’Ivoire: « l’exécution du Plan national de développement (PND) 2021-2025 se fera dans le strict respect du principe de viabilité et de soutenabilité de la dette publique. » Et, d’ajouter « Cela va impliquer, au niveau de l’administration publique, l’amélioration de l’efficacité de la dépense, des gains d’efficience grâce à la digitalisation, le renforcement de la transparence et de la recevabilité, une lutte ferme et absolue contre toute forme de corruption… ».

Parle à ton Camarade: il doit encore coacher son vice-président dans la prise de parole publique. Il était à peine audible ce mercredi 14 juin à la patinoire du Sofitel hôtel Ivoire. Pas de variation de stimuli, voix monotone et monocorde… À sa décharge, selon les journalistes, spécialistes en Économie dans la salle: « il n’est pas tribun, il n’est politicien. Il est banquier… ».

Lutte contre la corruption et la fraude à tous les niveaux. Exemple, à l’examen du BEPC. Les autorités du ministère de l’Education nationale veillent au bon déroulement des épreuves. Les enseignants sont surtout déterminés.

Les tricheurs et fraudeurs font preuve d’ingéniosité pour déjouer les pièges. À San-Pedro, à Korhogo, à Abobo, des élèves ont été expulsés. Certains avaient des téléphones portables dissimulés. L’examen prend fin ce vendredi 17 juin. La vigilance doit demeurer.

Bon, si tu me cherches, je suis à Anyama. Je vais vérifier quelque chose. Que deviennent les bénéficiaires des filets sociaux? Comment capitalisent-ils le soutien de l’Etat dans le cadre de la lutte contre la pauvreté? Comment se projettent-ils pour sortir définitivement de la précarité et devenir autonomes? Si j’ai les réponses aux questions, je t’informe.

Attention aux automobilistes et usagers de la route, Abidjan est mouillée…

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )