[Burkina Faso] Le président Roch Kaboré aux mains des mutins

[Burkina Faso] Le président Roch Kaboré aux mains des mutins

Le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, est détenu dans un camp militaire par des soldats en mutinerie, selon plusieurs médias.

-Une déclaration attendue dans quelques heures

Abidjan, le 24-1er-2022 (crocinfos.net) Le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, est détenu dans un camp militaire par des soldats en mutinerie, selon plusieurs médias.

Après les mutineries qui ont éclaté dimanche matin dans plusieurs casernes de Ouagadougou et dans quelques villes de province, selon plusieurs sources, le président Roch Marc Kaboré est aux mains des mutins, ce lundi.

Capture

Reuters Africa, écrit ceci : ‘’RUPTURE: Le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, a été détenu dans un camp militaire par des soldats en mutinerie, ont déclaré à Reuters deux sources de sécurité et un diplomate ouest-africain.’’

Des mutins encagoulés, selon d’autres ont pris position de la télévision. Toute la nuit de dimanche à lundi a été agitée de rumeurs faisant état de l’arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré. Une déclaration est attendue dans les prochaines heures.

Le Burkina Faso s’est réveillé ce lundi matin après un dimanche troublé par des mutineries dans plusieurs casernes militaires du pays, à Ouagadougou, mais aussi à Kaya et Ouahigouya… Des soldats en colère contre leur hiérarchie, accusée de ne pas leur fournir assez de moyens pour lutter contre les jihadistes. Des hommes en treillis rejoints dans la rue, soutenus par des manifestants civils…

Le couvre-feu décrété dimanche soir a pris fin ce lundi matin et un calme précaire règne sur la ville, suite aux folles rumeurs qui ont circulé durant toute la nuit. Mais les choses avancent, rapporte notre correspondant, Yaya Boudani.

Plusieurs sources font état de l’arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré qui serait détenu dans un camp militaire de la capitale. Une déclaration sera faite dans les prochaines heures, poursuit une source.

Les discussions avec les officiels et les soldats mutins, qui se sont poursuivies dans la nuit, se sont soldées par un échec. Aucun accord n’avait été trouvé entre les représentants des mutins et le ministre des Armées semble-t-il.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )