[CAN21] 5 ans après le Cameroun et le Burkina Faso s’affrontent

[CAN21] 5 ans après le Cameroun et le Burkina Faso s’affrontent

La vedette de la CAN2021 au Cameroun est la Covid19

Douala, le 9-1er-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: La vedette de la CAN2021 au Cameroun est la Covid19. Elle est au centre de tous les débats. En deux jours au pays de Paupol, déjà, deux bâtonnets dans mes narines. La course aux tests pour suivre les matches. La Covid19 élimine les joueurs ou crée la polémique. La Covid19 a déstabilisé d’entrée, le Burkina Faso. Coup de colère, l’encadrement technique des Étalons crie à la manipulation. La CAF est droite dans ses bottes: les résultats des tests sont incontestables

Le capitaine de l’équipe des Étalons du Faso, Bertrand Traoré voulait des explications. Il ne comprenait pas, comme l’entraîneur adjoint de la sélection du pays cèdes Hommes intègres, Firmin Sanou, l’irruption de deux équipes de contrôle santé à l’hôtel des joueurs pour effectuer des tests Covid19. « Les résultats ont révélé que neuf (9) personnes dont 5 (a) joueurs et 3 membres du staff technique dont l’entraineur principal (b) seraient positifs au Covid19 :
a) Joueurs
1) OULA ABASS TRAORE
2) EDMOND FAYCIAL TAPSOBA
3) SOUMAILA OUATTARA
4) SAIDOU SIMPORE
5) DANGO ABOUBACAR FAISSAL

b) Staff technique
1) BENJAMIN RAPHAEL HENRY LAZARO
2) KAMOU MALO
3) ABLASSEY ALAIN NANA », écrit le secrétaire général de la fédération burkinabé de football dans une lettre de protestation adressée au secrétaire général de la CAF. Exigeant au passage, une contre-expertise.

La réaction de la CAF

La Confédération africaine de football a donné l’impression de subir le contre-coup. Silence glacial dans la fournaise de Yaoundé. Réaction en pleine nuit pour couper court et mettre les pendules à l’heure: « Veuillez noter que le Jury disciplinaire a établi que les résultats des tests PCR ont été effectués ont été effectués par un laboratoire médical international, indépendant et agréé. Par conséquent, les résultats des tests font foi et ne peuvent être contestés. »

Place au jeu

La fête du football a failli ne même pas commencer au Cameroun. La pression est toujours constante. À regarder le stade de Olembé, son environnement extérieur donne l’impression d’un espace qui attend un événement qui a lieu dans six mois. L’intérieur est par contre impeccable et apte à recevoir les matches de football. La pelouse du stade est très belle, les tribunes remarquables et les salles correctement climatisées. La connexion wifi de la salle de conférence et dans la tribune de presse. coule sur un boulevard avec lampadaire. Le Cameroun a été critiqué, vilipendé mais le pays de Paul Biya à la magie d’agir à la dernière minute. Il rassemble la jeunesse africaine. La Can sucrée peut commencer. Même si pour le moment, ce sont les transporteurs qui sont seuls à se sucrer: la course en taxi, ils appellent ça « le
Dépôt », se négocie entre 2500 FCFA et 3000 FCFA.

Retrouvailles après 2017

Cameroun-Burkina Faso en ouverture. Les deux équipes étaient dans la même poule au Gabon en 2017. Elles avaient coupé la poire en deux (1-1). Le Cameroun avait remporté la médaille d’Or. Le Burkina Faso, la médaille de Bronze. Cinq (5) ans plus tard, elles se retrouvent. « Le Cameroun est une grande nation de football. », confesse l’entraîneur adjoint du Faso. Il est cependant confiant. Les joueurs du Faso sont certes jeunes mais ils évoluent pour la plupart en Europe et ils sont habitués aux matches à enjeu dans les environnements hostiles. « Je pense que le Cameroun craint le Burkina », lâche un journaliste burkinabé.
Côté camerounais, c’est le temps de l’union sacrée. La légende Roger Milla est allée transmettre le message des anciens joueurs aux sélectionnés. Le ministre des Sports leur rend visite ce dimanche 9 janvier 2021. L’entraîneur Antonio Concecaô est optimiste: « « L’issue d’un match dépend de l’attitude des joueurs. Nous allons tout faire demain pour donner le sourire au public ». Les arbitres du match sont algériens.
Deux matches pour cette journée d’ouverture: après Cameroun-Burkina, suivra à 20 h, Cap Vert-Ethiopie.

Cerise sur le gâteau

Le Président du Cameroun est annoncé au stade. Ce n’est pas habituel. Et un journaliste camerounais d’avertir: « quand le père doit être là, mieux vaut se lever tôt. »
La ville de Yaoundé est inondée de panneau à la gloire du père, justement. Paupol, comme les Camerounais l’appellent affectueusement, est partout et nulle. Au cœur de la CAN sucrée covidée!

Avec une pensée profonde pour mon frère, confrère, ami Pierre Benson Acka!

Fernand Dédeh, envoyé spécial à la CAN

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )