[Chine] Le constructeur CRRC Sifang surprend le monde avec un train monorail

[Chine] Le constructeur CRRC Sifang surprend le monde avec un train monorail

La grande Chine de Xi Jinping n’a pas fini de surprendre par ses réalisations. Ce mois-ci, le constructeur CRRC Sifang vient de terminer un train monorail de type cavalier de nouvelle génération dont l’essai est terminé.

Abidjan, le 23-12-2020 (https://crocinfos.net/) La grande Chine de Xi Jinping n’a pas fini de surprendre par ses réalisations. Elle vient de terminer ce mois-ci, un train monorail de type cavalier de nouvelle génération dont l’essai est terminé.

Dans sa parution en ligne du 7 décembre 2020 à 10h17min,  le Quotidien du Peuple en ligne indique que, selon CRRC Sifang (constructeur chinois de matériel roulant), cette firme a récemment terminé un essai à Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine), un train monorail de type cavalier de nouvelle génération complètement assemblé.

Pour la Chine, cela représente une percée décisive dans le monde ferroviaire. Le véhicule, développé par CRRC Sifang, possède des droits de propriété intellectuelle totalement autonomes.

Le train est capable de rouler à une vitesse de 100 km/h. La largeur de la cabine est de 3 098 mm, avec une capacité d’accueil maximale de 1 400 passagers en 6 groupes. Sa durée de vie est estimée à jusqu’à 30 ans. En comparaison d’autres véhicules similaires, il a été modernisé afin de dépasser 60% des rampes et des lignes grâce à un rayon de courbe de 50 mètres. En bref, il se montre plus adaptable à une topographie complexe.

Concernant son apparence, le train adopte une façade aérodynamique et des motifs à la mode. À l’intérieur, les décorations sont anti-bactériennes et écologiques. Dans chaque côté de chaque wagon se trouvent trois paires de portes, conçues pour réduire le temps de montée et de descente.

Par ailleurs, avec un nouveau type de fenêtre membranaire en nano-céramique, l’isolation a été augmenté de 30%, c’est à dire que plus de 99% du rayonnement ultraviolet et plus de 95% de celui des infrarouges seront isolés, ce qui rendra évidemment le trajet plus agréable que jamais.

Le monorail de nouvelle génération, très « intelligent », a recours à la conduite autonome de niveau G0A4 qui peut réaliser automatiquement multiples fonctions comme l’auto-vérification, l’entrée et la sortie des rails, la récupération des défaillances ainsi que le lavage du véhicule. Cependant, le coût du projet n’est que d’environ le tiers de celui d’un métro.

En outre, sa compatibilité remarquable avec les systèmes de transport existant dans les villes permettra de maîtriser de manière efficace les coûts de construction du chemin de fer urbain.

La rédaction avec Yishuang Liu, du le Quotidien du Peuple en ligne

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )