Cote d’Ivoire: des cadres de Goueitimba mobilisent les populations pour une inscription massive sur la liste electorale

Cote d’Ivoire: des cadres de Goueitimba mobilisent les populations pour une inscription massive sur la liste electorale

Les fils et filles de Gouetimba, village situé dans la sous-préfecture de Zagoue veulent donner un coup d’accélérateur au   développement de leur village. Depuis plusieurs jours, ils ont investi le terrain pour sensibiliser leurs parents quant à la nécessité de se faire enrôler.

En effet, réunis au sein de la  mutuelle de développement de Gouetimba (MUDEG), ils ont rencontré ce samedi 23 juin 2018  les populations pour faire le point sur l’opération d’inscription sur les listes électorales en prélude aux élections  locales.« Depuis le lancement de l’enrôlement , nous nous  sommes rendus à Gouetimba pour sensibiliser nos parents sur la nécessité de s’inscrire sur la liste électorale. Se faire enrôler, est un une grande marche vers le développement local de notre village. Le recensement permet aux gouvernants de quantifier le nombre de personnes dans les villages pour ensuite  initier des projets de développement pour le village », a déclaré Bamba Paul Gieui qui avait à ses côtés le doyen des cadres Jean Pierre Gonnet.  A l’en croire, la sensibilisation qui continue jusqu’à la fin de la semaine   a porté ses fruits. « Nous nous réjouissons des avancées notables de la sensibilisation. Cela nous a permis de toucher plus de 1500 personnes. Parmi lesquelles, nous avons dénombré  500 personnes qui  n’ont aucun papier  (extrait, ni pièces.. d’identité) », a-t-il précisé. Pour le doyen des cadres, Jean Pierre Gonnet, ce recensement a été l’occasion pour eux de faire venir les population du village au bercail et les faire inscrire  en grand nombre sur la liste électorale. Outre la sensibilisation sur l’inscription sur la liste électorale, la MUDEG  a à son actif plusieurs réalisations notamment la réhabilitation de deux écoles du village, la réhabilitation de la pompe villageoise, la reprofilage de la voie principale qui mène au village. « Nous avons entrepris des démarches pour l’électrification du  village, la construction d’une pompe hydraulique digne de ce nom. Les démarches sont en cours pour la construction du centre de santé de Gouetimba et le foyer des jeunes », a renchéri  le président de la MUDEG. Par ailleurs, le président du MUDEG a appelé les populations de Gouetimba  à sortir massivement pour se faire recenser car c’est de là que va  débutera  le véritable développement de Gouetimba. « Nous fondons beaucoup d’espoir sur cet enrôlement. Notre village ne doit pas rester en marge de cette volonté. Ce sera l’occasion pour nous de démontrer que notre village sortira massivement pour se faire enrôler pour ainsi dire   booster son développement . Soyons tous au rendez-vous de cet enrôlement. Pour les sans papiers que nous avons recensés, nous ferons le nécessaire pour qu’il soit pris en compte avant 2020. Nous avons, après ce recensement décidé de structurer e village. Pour que les décès et les naissances soient déclarés  dans un registre que nous avons mis sur pied “, a-t-il conclu. Ce sont plus de 1500 personnes qui ont été recensées par la MUDEG.


Seydou Badian(région des montagne)
Légende : les cadres de Gouetimba veulent apporter leur grain de sel au développement de leur village




CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )