[Côte d’Ivoire Santé communautaire] Les négligés de la prime Covid-19 grognent

[Côte d’Ivoire Santé communautaire] Les négligés de la prime Covid-19 grognent

Abidjan, le 12-06-2020 (https://crocinfos.net/) Le personnel et les dirigeants des 37 établissements sanitaires à base communautaire de Côte d’Ivoire grognent pour n’avoir pas encore perçu la prime de la Covid-19 promise par l’État de Côte d’Ivoire.

Omission, oublie ou négligence ? Le personnel et les dirigeants des établissements sanitaires à base communautaire de Côte d’Ivoire, soin de santé de premier contact s’interrogent. Les différents responsables des syndicats de ces structures sanitaires sont sur pied de guerre et menacent.

Ils acceptent mal le fait que les médecins et autres affectés de l’État bénéficient de la prime allouée au secteur de la santé sans eux.

 « C’est deux poids deux mesures. Nous sommes en contact direct avec les malades de nos aires sanitaires, voire au-delà sans grande protection, mais nous sommes toujours présents à nos différents postes de travaille. Malheureusement, nous n’avons perçu aucune prime promise par le gouvernement alors que les fonctionnaires de l’État affectés dans nos structures perçoivent régulièrement leur prime depuis le mois d’avril », indiquent-ils.

Pis, le personnel de ces 37 établissements sanitaires communautaires est victime de trois mois d’arriéré de salaire (avril, mai et juin en cours). Une menace à peine voilée qui, de loin cache une fronde en préparation.

Joint par téléphone depuis le Hambol où il est en déplacement depuis quelques jours pour en savoir davantage, le président confédéral, Ouattara Clément, ne dément pas l’information et ‘’prend acte’’. Il entend rentrer dans les heures qui suivent. « L’affaire est sérieuse parce que j’ai été informé par l’ensemble des différents présidents de conseil d’administration de nos établissements sanitaires ainsi que les responsables des syndicats. J’ai demandé qu’ils mettent balle à terre le temps que j’arrive », a renchéri M. Ouattara Clément.

La pandémie à coronavirus continue de faire des victimes collatérales dans le rang des 1 500 agents (personnel et administration) des établissements sanitaires à base communautaire de Côte d’ Ivoire.

Serges Mignon

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )