[Côte d’Ivoire] Yamoussoukro, toute la vérité les 19 et 23 avril

[Côte d’Ivoire] Yamoussoukro, toute la vérité les 19 et 23 avril

Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d'Ivoire, connaîtra deux événements majeurs les 19 et 23 avril 2022 qui, sûrement feront tomber la fièvre des rumeurs et des suspicions qui alimentent les réseaux sociaux et les médias ces dernières semaines.

Abidjan, le 18-4-2022 (crocinfos.net) Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire, connaîtra deux événements majeurs les 19 et 23 avril 2022 qui, sûrement feront tomber la fièvre des rumeurs et des suspicions qui alimentent les réseaux sociaux et les médias ces dernières semaines.

Le mercredi 13 avril 2022, le Premier ministre, Patrick Achi et son gouvernement ont démissionné à la fin du conseil des ministres pour la formation d’un nouveau gouvernement ‘’d’une trentaine de membres’’ très attendu cette semaine, apparemment après la déclaration du président de la République, Alassane Ouattara, devant le Sénat et l’Assemblée nationale ivoirienne, prévue le mardi 19 avril.

L’attente est longue et donne le tournis aux ministres qui ne font que gérer les affaires courantes le temps de faire leurs bagages. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, personne ne s’ennuie. La liberté d’expression  bat son plein.

Dans le bois sacré, le président de la République, Alassane Ouattara, semble tout verrouiller. Les langues se délient difficilement, mais déjà il est de plus en plus question de la reconduction du Premier ministre démissionnaire, Patrick Achi et du remplacement du Vice-président dont le poste est vacant depuis la démission de Daniel Kablan Duncan le lundi 13 juillet 2020. Les mêmes sources avancent la nomination du gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet Koné qui, selon elles,  sera investi le 20 avril.

Après le mardi 19 avril, le gouvernement d’une trentaine de membres [il y en avait 41 au dernier gouvernement d’avril 2021] sera connu. À peine le rideau va se refermer sur cet événement, que la parenthèse de celle qui soulève toutes les passions, les élections à présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), va s’ouvrir le 23 avril, toujours à Yamoussoukro.

Depuis le 15 avril, la présidente du comité de normalisation de la FIF (CN-FIF), Mme Dao Gabala,  a rendu public les noms des trois candidats éligibles à la présidence de de la Fédération ivoirienne de football (FIF) : Idriss Diallo, Sory Diabaté et Didier Drogba.

Ils sont en campagne et déchaînent les passions. Les réseaux sociaux et les médias en font leur chou gras.  Même ceux qui ne sont pas appelés à voter donnent de la voix: les stars de la musique, les footballeurs, les journalistes et la société civile. Tant chaque catégorie de personnes veut voir enfin le candidat qui sera à la maison des verres de Treichville pour mettre fin à la présidence du CN-FIF.

En effet, suite aux différents conflits qui ont miné la Fédération ivoirienne de football,  la Fifa a intervenu en mettant en place le 14 janvier 2021, un Comité de normalisation que préside Mme Dao Gabala. Elle va rendre le tablier bientôt au nouveau président de la FIF qui sera élu.

À Yamoussoukro, de sources hôtelières, les complexes enregistrent depuis quelques jours plusieurs réservations de chambres. Autant affirmer que la nomination d’un nouveau gouvernement et les élections à la présidence de la FIF vont donner une ambiance particulière à la ville de Yamoussoukro du 19 au 23 avril 2022. Au soir de ces deux jours, toutes les suspicions vont tomber et la vérité va prendre le pas sur les rêves et les rumeurs.

Bienvenue R. Kwado

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )