Gendarmerie de Buyo, grande zone pourvoyeuse de cacao, dépourvue de moyens de locomotion

Gendarmerie de Buyo, grande zone pourvoyeuse de cacao, dépourvue de moyens de locomotion

-À l’endroit de ceux qui s’autocélèbrent toutes les semaines

« Les gendarmes sont obligés de les (les bandits) déférer, menottés, à Soubré, à 62 km de Buyo, à bord des minicars appelés ‘’Badjan les 22 places’’. Ce qui est préoccupant, c’est que le car, qui ne fait pas son plein à la gare routière, marque des arrêts dans chaque village, dans le but de combler le vide. Toujours concernant le manque de moyens de mobilité, en ville ou dans les villages, la gendarmerie de Buyo intervient à moto. Le bandit, avec ses deux mains menottées, est assis derrière le gendarme jusqu’au poste de brigade. » Dixit Soir Info 4 /2/2020.

Vous avez vu ça ? Bandits menottés qui font escale dans tous les villages avec les autres passagers ! Bandits attachés au dos des gendarmes à moto ! Comme si un présumé coupable n’avait pas de droit…

Pendant ce temps, des gens achètent des pagnes, des t-shirts, des casquettes et gadgets divers pour se promener dans toutes les tribunes pour chanter que si leur leader n’avait pas été engendré, Dieu irait en enfer avec tous ses anges. Pendant ce temps, des Baoulés sont convoyés, eux, à bord des autocars confortables pour aller chanter des louanges à l’endroit du digne successeur, sanglés dans des tissus blancs ou orange et arrosés de Châteaux de France.

Pardon, l’argent du meeting de louanges aux démiurges prévu pour le mois prochain, consacrez-en une partie aux futilités telles que la dotation en moyens de mobilité pour les forces de l’ordre de Buyo.

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )