‘’ Je suis un Layo-Phile’’

‘’ Je suis un Layo-Phile’’

À Barthelemy Zouzoua Inabo: L’indignation du « Toucan de Mama » à propos des conditions de vie des étudiants a été bien entendue par ton Camarade. Des mesures annoncées pour les étudiants. Le Mali continue de mettre à rude épreuve, les nerfs des Ivoiriens.

-Des mesures annoncées pour les étudiants, le Mali continue de mettre à rude épreuve….

Abidjan, le 15-9-22 (crocinfos.net) Ton Camarade prête oreille aux murmures et déclarations fortes de ses concitoyens. Il est en plus devenu généreux. Encore quelques efforts, notamment un geste en faveur des militaires en détention prolongée après la crise électorale et il sera « l’homme de l’année en Côte d’Ivoire».

‘’Indignation de l’ancien étudiant, de l’ancien chef de l’État mais aussi de l’opposant. Indignation bien perçue par le pouvoir.’’

À l’occasion de la célébration du Titêh, fête traditionnelle de réjouissances à Mama, le samedi 3 septembre 2022, l’ex-Bruxellois s’était fait le porte-parole des étudiants en situation difficile à l’université Felix-Houphouët-Boigny. « Nous sommes à la rentrée scolaire. J’ai vu deux fois des images à la télévision qui montraient notre grand amphithéâtre Léon Robert. J’étais étonné de voir que c’est là-bas que beaucoup d’étudiants dorment et leurs habits y traînent… ».

Indignation de l’ancien étudiant, de l’ancien chef de l’État mais aussi de l’opposant. Indignation bien perçue par le pouvoir. Réponses robustes: ouverture des résidences universitaires d’Adjamé 220 logements, de Williamsville et de Vridi. Réhabilitation des cités universitaires d’Abobo 1 et 2, de Port-Bouët 3, de Daloa.

305409558 5975245459155081 4038440754270259354 n

La Côte d’Ivoire demande un sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le sujet.

Le lancement, en novembre 2022, de la construction de nouvelles résidences universitaires à Cocody, à Abobo-Adjamé et à Bouaké. Ton Camarade a donné instructions pour le relogement de tous les étudiants « squatters » des amphis et des salles des TD et la meilleure, l’octroi d’une aide spéciale et de sociale de 20.120 FCFA/mois à 2000 étudiants démunis listés par le CROU.

Dans un pays qui veut démocratique, c’est ainsi que les choses doivent fonctionner. L’opposition est une force de proposition tout en s’organisant pour exercer le pouvoir d’Etat. Le pouvoir sait écouter et prend les bonnes décisions au bon moment. Le pouvoir s’installe très souvent et très vite dans le confort des lambris dorés. Et se coupe des réalités. Il devient une tortue. L’Opposition fonctionne alors comme la braise.

‘’Le communiqué du conseil national de sécurité du mercredi 14 septembre 2022, montre à l’évidence, l’irritation du gouvernement ivoirien. En même temps, il n’entend pas céder aux provocations.’’

Sur les questions d’intérêt national, Pouvoir et Opposition doivent se concerter et avancer ensemble. Exemple, le cas des soldats ivoiriens détenus au Mali. Le Mali tire sur la corde. La Côte d’Ivoire à la bonne attitude. Calme, patience, sérénité, diplomatie.

306268430 5975054849174142 526291893864764669 n

La question, en fait, est de savoir, jusqu’où le Mali est prêt à aller dans cette affaire.

Le communiqué du conseil national de sécurité du mercredi 14 septembre 2022, montre à l’évidence, l’irritation du gouvernement ivoirien. En même temps, il n’entend pas céder aux provocations. Il privilégie les recours au dialogue et mobilise les canaux diplomatiques. Formellement, la Côte d’Ivoire demande un sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le sujet.

La question, en fait, est de savoir, jusqu’où le Mali est prêt à aller dans cette affaire.

La région est suffisamment sous pression, elle fait face à la menace terroriste, la flambée des prix sur les marchés impacte négativement les conditions de vie des populations, l’insécurité est à la fois alimentaire, sociale et humanitaire. À un moment, il faut arrêter de regarder son nombril et penser collectif et grand!

Bon, la République s’en va à Rome. Chez le Pape… Nous autres… Si tu me cherches, tu sais où me trouver. Je suis un Layo-Phile. Concert de Roseline Layo…

La chronique de Fernand Dédeh

 

CATEGORIES
TAGS
Share This