La Côte d’Ivoire célèbre pour la première fois la Journée Africaine des Frontières (communiqué)

La Côte d’Ivoire célèbre pour la première fois la Journée Africaine des Frontières (communiqué)

La Côte d’Ivoire, à l’instar des pays africains, célèbre ce 07 Juin, la journée africaine des frontières.

Abidjan, 07-06-2020 (https://crocinfos.net/) La Côte d’Ivoire, à l’instar des pays africains, célèbre ce 07 Juin, la journée africaine des frontières. En raison de la pandémie à covid19, la célébration de l’édition 2020 est marquée par l’organisation d’un panel d’experts en Visio conférence sur les problématiques relatives à la gestion des frontières autour du thème officiel : «la Covid 19 face aux défis de la sécurité, de l’intégration et du développement transfrontalier dans l’espace CEDEAO ».

A cette occasion, et avant la cérémonie officielle de commémoration en Côte d’ivoire prévue le mardi 09 juin 2020 à partir de 15h à l’auditorium de la Primature au plateau, le Secrétariat Exécutif de la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’ivoire (CNFCI) a produit une déclaration dont la teneur suit :

Les ministres africains en charge des questions de frontières ont adopté au cours de leur première conférence tenue le 7 juin 2007 à Addis Abeba en Ethiopie, le « Programme-Frontières » de l’Union Africaine (PFUA).

Ce programme panafricain qui est dans sa phase active avec l’adoption par les pays limitrophes de Programmes de coopération frontaliers prône une meilleure intégration du continent africain à travers la délimitation/démarcation des frontières, la coopération transfrontalière et le renforcement des capacités des acteurs.

Dans le cadre de la mise en œuvre dudit programme, l’Union Africaine a institué depuis 2010 la journée africaine des frontières, commémorée le 7 juin de chaque année. La commémoration de cette journée a pour objectifs d’éliminer les sources de tensions aux frontières des Etats et à faire des zones frontalières des espaces de paix, de sécurité et d’intégration pour un développement économique, social et culturel harmonieux.

À l’instar de tous les pays africains, la Côte d’Ivoire la célèbre cette année pour la première fois de son histoire autour du thème «la Covid 19 face aux défis de la sécurité, de l’intégration et du développement transfrontalier dans l’espace CEDEAO ».

Le choix de ce thème traduit la ferme volonté du Gouvernement d’inscrire la problématique de la gestion des frontières au cœur des axes essentiels du programme socio-économique de la Côte d’Ivoire dans un contexte mondial marqué par la pandémie à covid 19.  Il s’agira non seulement d’informer et de sensibiliser les acteurs frontaliers, les responsables de l’administration et le grand public sur plusieurs thématiques en lien avec la gestion des frontières, mais également à faire la promotion de la coopération transfrontalière dans les espaces transfrontaliers pour y entretenir et renforcer une coexistence pacifique.

Mesdames et messieurs,

Face au déficit infrastructurel et à la récurrence des conflits de tous genres dans les espaces frontaliers, il revient à l’Etat de prendre des dispositions idoines pour y apporter la paix et en faire des passerelles d’intégration entre les peuples. C’est pourquoi, le Gouvernement a créé par  décret n° 2017- 462 du 12 juillet 2017 la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI). 

Avec le démarrage effectif des activités de cette commission, la Côte d’Ivoire projette de se doter d’ici la fin de cette année, d’un document des politique et stratégie nationales de gestion intégrée des frontières. Nul doute que cet outil stratégique de prise de décision permettra à la Côte d’Ivoire d’apporter la sécurité, la paix et le développement à ses frontières, notamment aux populations qui y vivent.

Dans ce cadre, la CNFCI a déjà amorcé la phase préparatoire de l’élaboration de ce document en plus de proposer une stratégie de prévention et sensibilisation aux frontières  qui s’inscrit dans le cadre plus global de la stratégie de lutte contre la Covid 19 adoptée par le gouvernement. Cette stratégie se traduit par une campagne de sensibilisation visant à impliquer les responsables de l’administration et de la société civile ainsi que les populations dans la lutte contre cette pandémie.

Chères populations vivant dans les espaces frontaliers,

Je voudrais exprimer la solidarité du gouvernement et vous rassurer que l’Etat mettra tout en œuvre pour apporter la paix, la  sécurité et le développement dans vos espaces de vie.

À cet effet,  le Gouvernement a déjà pris des mesures sanitaires et de prévention  pour enrayer cette pandémie de la covid 19 en Côte d’ivoire. Cependant, les frontières constituent des  lieux d’entrée de la maladie sur notre territoire. C’est pourquoi, votre implication est essentielle pour endiguer ce mal. Par ailleurs, je voudrais dire que le gouvernement attend beaucoup de votre sens de la responsabilité et de patriotisme dans cette lutte.

En outre, je voudrais au nom de la commission  , traduire la reconnaissance de la Côte d’Ivoire à tous nos partenaires techniques et financiers qui inlassablement, nous apportent leur soutien technique et financier pour une gestion plus efficiente des problématiques liées à la gestion des frontières en Côte d’Ivoire.

Enfin, ma gratitude va également à l’endroit de tous les acteurs impliqués dans la gestion des frontières, notamment le corps préfectoral, l’administration publique, les autorités coutumières et religieuses, la société civile, pour leur engagement dans la réussite de cette mission du gouvernement.

Vive  la Journée Africaine des Frontières !

Vive l’intégration africaine !

A propos de la CNFCI

Créée par décret n 2017-462 du 12 juillet 2017, la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’ivoire (CNFCI) a pour mission  d’assister le gouvernement dans la conception, la définition et la mise en œuvre des politique et stratégie nationales de gestion des frontières. Présidée par monsieur le premier  ministre et regroupant 26 membres, elle est chargée notamment :

de faire des suggestions ou propositions au gouvernement en matière de délimitation, de matérialisation et de gestion des frontières , de veiller à la mise en œuvre effective des politique et stratégie nationales des frontières par le secrétariat  exécutif et également de veiller à la prévention  et au règlement des litiges frontaliers pouvant surgir entre la CI et les pays limitrophes .

Conformément aux termes dudit décret, et dans le cadre de l’opérationnalisation de la CNFCI, le Conseil des ministres a procédé le 29 janvier 2020 à la nomination de monsieur KONATE Diakalidia en qualité de Secrétaire Exécutif de cette commission.

Source : Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )