Les choses deviennent plus claires pour Bictogo

Les choses deviennent plus claires pour Bictogo

Les choses deviennent plus claires pour le Propriétaire des tabourets du Rassemblement de ton Camarade.

Abidjan, le 24-5-2922 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Les choses deviennent plus claires pour le Propriétaire des tabourets du Rassemblement de ton Camarade. Le chemin est déblayé pour qu’il s’installe le 7 juin 2022 pour de bon, sur le tabouret laissé vacant par Tchomba… Pendant ce temps, le Blanc de la Mé est allé partager « la vision 2030 » de ton Camarade au sommet économique de Davos. Mais toi-même, tu sais ce que recouvre « la vision 2030 »? Tu avais compris l’Emergence a l’horizon 2020 »? Allons seulement…

Rue Le Pic à Cocody, ce lundi 23 mai 2022. Réunion du Directoire du Rassemblement de ton Camarade. Trop d’informations contradictoires et des velléités de candidatures pour le poste de président de l’Assemblée nationale. Question frontale: « Qui veut être candidat »? Mains baissées. Roue libre pour le Diamant noir, le Propriétaire des Tabourets.
En réalité, les cadres du parti au pouvoir connaissent ton Camarade. Mais souvent, ils font soit exprès, soit, ils le tentent. Au mois d’avril 2022, il a donné sa parole à l’intérimaire pour le poste et le job. Avant son départ en France pour le forum des marchés émergents, il n’a pas varié. Mais tu connais l’adage. Quand le chat n’est pas là…

Tout est désormais dans le camp et surtout la sérénité de l’ancien élève du collège de Williamsville. Il a failli tout perdre après avoir tout donné et mouillé le maillot, par sa précipitation. En 2021, il s’était octroyé des pouvoirs exorbitants, se voyant même, en successeur de ton Camarade. S’autorisant même la liberté et le pouvoir de convoquer les ministres sans l’avis du premier ministre… Faisant ainsi ombrage au Blanc de la Mé. Tu te souviens du coup de sang de ton Camarade en conseil des ministres… Certains ministres ont eu chaud. Le Diamant noir est entré dans les rangs… Et se fait docile… Dans son environnement, certains disent sous cape: « on sait ce qui est arrivé au fils rebelle quand il s’est braqué contre le père. Nous ne commettrons pas la même erreur ». Feuilleton à suivre…

Partons dans le sillage du Blanc de la Mé à Davos en Suisse. Il va partager « la vision 2030 » de ton Camarade au sommet économique mondial. Pour ses premiers contacts, il a insisté sur la transformation des produits ivoiriens, localement. « Transformer les matières premières est un vrai défi. Parce que nous avons besoin de valeurs ajoutées, de générer plus de revenus. ».
Justement, « La vision 2030 » prend en compte la valorisation et la transformation des produits ivoiriens. Mais bien plus, « de doubler à nouveau le revenu par tête d’habitant, au cours de la prochaine décennie, et de créer, sur la même période, plus de huit millions d’emplois. ». La question qui se pose dès lors est la suivante: comment atteindre les résultats escomptés? Pour JPA, de l’expérience des pays qui ont réussi une telle prouesse, deux clés importantes ont été la base: « le secteur privé et le capital humain ».

La vision 2030 n’est pas qu’économique. La Justice est en pan entier. Pas de développement sans paix. Pas de paix sans justice. Les acteurs de l’appareil judiciaire sont donc au cœur du dispositif de construction du pays.
Justement, l’Observatoire ivoirien des droits de l’homme (OIDH), réunit une trentaine de magistrats pour un séminaire de renforcement des capacités du 25 au 27 mai 2022 à Yamoussoukro. La question au cœur des échanges, « les crimes internationaux ». L’OIDH prend ainsi sa part dans la lutte contre l’impunité en Côte d’Ivoire.
Bon, tu as tout compris. Si tu me cherches, je suis au pied de la Basilique Notre Dame de la Paix…

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )