[Libération des 46 soldats] Le malheur unit, mais le suspens dure

[Libération des 46 soldats] Le malheur unit, mais le suspens dure

Dans l’affaire des 46 soldats détenus au Mali par la junte au pouvoir, les Ivoiriens parlent d’une voix, réclament de tous leurs vœux leur libération. Comme quoi, le malheur unit, mais suspens dure. Fernand Dédeh vous invite, aussi à ne pas oublier le match, Asec Mimosas-Horoya de Guinée de cette après-midi à Yamoussoukro.

Abidjan, le 9-10-22 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Quelle journée! Ce samedi 8 octobre 2022, les inbox ont chauffé. Libres. Pas encore. En route, pas encore. L’avion est prêt. Les soldats ne sont plus à Bamako. Ils y sont bien! Non, ils sont arrivés à Lomé. Pas encore! Ah, Ivoiriens, ils font comme si rien ne les intéresse. En fait, tout les préoccupe! Zouglou!

Allons à Yamoussoukro pour le match Asec Mimosas-Horoya de Guinée. Le masque arrive dans la maison du père…

La course au scoop! Toute la différence entre le journaliste et l’internaute lambda et /ou l’activiste politique. Un journaliste est patient, froid et lucide. Il recoupe, croise les sources. Il est coureur de fond sur le chemin de l’information. Il peut se tromper de bonne foi, induit en erreur par une ou plusieurs sources mais justement, son entregent, son carnet d’adresses, son réseau, son expérience, son  flair doivent l’aider à réduire au maximum, les risques d’erreurs, la manipulation, le bidonnage, le mauvais traitement de l’information. La crédibilité d’un journaliste ne s’achète pas au marché.

L’internaute lambda  ou l’activiste, surtout politique et/ou propagandiste, n’a pas toujours la même exigence. Il est même, très souvent, avatar…

‘’La diplomatie a fait le boulot. Le reste n’est plus qu’une question de temps. Mais aussi des Hommes et de la parole donnée.’’

Dans cette affaire des militaires au Mali, tous-tes les Ivoiriens.nes souhaitent le retour au pays des 46. L’affaire a trop duré. Les feux sont désormais Orange. Ils arriveront. C’est sûr. Mais ils ne sont pas encore arrivés. L’affaire a tellement fait grand bruit que le retour des soldats ne passera pas inaperçu. Tous les vols en partance ou en provenance du Mali sont scrutés, suivis… La vie change avec internet… Mais la sérénité est gage de sincérité de l’information. Restons calmes et concentrés. La diplomatie a fait le boulot. Le reste n’est plus qu’une question de temps. Mais aussi des Hommes et de la parole donnée.

Ton Camarade qui est très réseaux sociaux même s’il n’en donne pas l’impression, a dû rire de l’effervescence  toute la journée, ce samedi…

309390736 6047946711884955 2952273781368975427 nEn attendant, retrouvons-nous au stade de Yamoussoukro pour le football. Asec Mimosas-Horoya de Guinée. Deuxième tour, préliminaires de la ligue des champions CAF. Les Ivoiriens ont passé aisément le premier tour en battant à l’aller comme au retour, l’équipe béninoise du Coton. Le Horoya est un cran au-dessus.

‘’En attendant, retrouvons-nous au stade de Yamoussoukro pour le football. Asec Mimosas-Horoya de Guinée. Deuxième tour, préliminaires de la ligue des champions CAF.’’

La ligue 1 en Côte d’Ivoire est encore à ses débuts. L’Asec pour le moment, se comporte plutôt bien. Trois sorties, deux victoires, un match nul. Troisième au classement derrière le Stella et le Denguelé (une journée de plus).

L’Asec Mimosas a certes perdu des joueurs-clé de l’équipe partis monnayer leurs talents ailleurs mais le groupe est demeuré stable.

Les Actionnaires se mobilisent pour ce match face au Horoya. Des convois sont prévus. Test de mobilisation autour de l’équipe.

Le Sporting club de Gagnoa a fait l’essentiel le samedi 8 octobre 2022, toujours au stade de Yamoussoukro, face à la JA Saoura d’Algérie en coupe CAF: 1-0

Je quitte Korhogo. Avec ces images fortes des écoliers et élèves heureux de bénéficier de la sollicitude de leurs aînés. Demain se prépare aujourd’hui. La meilleure politique, c’est l’investissement dans l’humain, dans le social. Souvent, il ne faut pas grand-chose pour mettre une pierre sur le futur. Parle aux politiciens professionnels. Ces gens qui parlent seulement… Les actes parlent mieux.  Je quitte Ponvogo. Trait d’union…

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This