[Lutte contre le coronavirus] La Côte d’Ivoire solidaire en pleinement dans le combat (Par Fernand Dédeh)

[Lutte contre le coronavirus] La Côte d’Ivoire solidaire en pleinement dans le combat (Par Fernand Dédeh)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Heureusement que le notable de la BIA est pharmacien de profession! Donc, il sait comment se doper légalement. Il a une activité débordante, imposée par la lutte contre le Coronavirus. Partout et nulle part à la fois.

Finis, les atermoiements du début de la crise. Il est pleinement dans le combat et pèse plus que jamais, la responsabilité sur ses épaules : gagner le combat contre le virus mortel. Question d’honneur aussi !

J’étais à son cabinet pour la remise du don de l’entreprise citoyenne, Sunu Assurances. Matériel d’hygiène et de protection pour le corps soignant. Valeur 60 millions de FCFA. Il revenait d’une cérémonie avec Gnian Gougoussi. Don aux populations du District d’Abidjan. 200 millions en vivres et non-vivres. Puis 30 millions en matériel au corps médical.

91773442 3279195418760112 427403457029210112 oLa veille, en soirée, à l’aéroport pour réceptionner le matériel médical. J’avais souhaité lui demandé « son temps de sommeil » depuis le 11 mars 2020, jour de l’annonce du premier cas. Mais l’homme devrait déjà repartir sur terrain, puis revenir au bureau pour la séquence DJ BIA, annonce des cas confirmés du jour : « le ministère de la santé publique a enregistré quatre nouveaux cas sur un échantillon de 81 prélevés portant à 194, le nombre total de cas confirmés. Nous avons également noté six nouveau cas de guérison portant à 15, le nombre total de malades guéris et un décès. ».
Rythme infernal de travail. La fonction de ministre, ce sont les lambris dorés, un rosier avec ses belles fleurs et ses épines !

Ton camarade ! Il était à son bureau, au Palais. Se soumettant au contrôle d’usage, contrôle de la température, lavement des mains. Il voulait montrer deux choses : il est à son poste, à la barre et il n’est pas reclus dans la « nouvelle recrue » du Grand Abidjan. Si Gnian Gougiussi et lui ont synchronisé leurs sorties, c’est pour passer le même message à l’opinion : « non, nous ne sommes pas en quarantaine. ». Mais dis-leur de garder la distance oh… Ce maudit virus est en plus impoli et irrespectueux…

Demande à ton camarade de penser à faire un geste pour les prisonniers. Au nom de l’union sacrée des Ivoiriens dans la lutte contre le Coronavirus.
J’ai reçu « un appel » pathétique d’un pensionnaire de la MACA, la maison d’arrêt ce jeudi 2 avril 2020, au moment de la désinfection des lieux… Un oublié de la Justice. 25 mois qu’il y est interné. Sans jugement…

« La veilleuse de la Cohésion sociale » court toujours dans tous les sens. Donner un brin de dignité aux couches les plus défavorisées, isolées de la capitale et de celles de l’intérieur du pays. Elle reçoit des produits divers des personnes physiques ou morales, elle redistribue. Au nom de La solidarité nationale.

Ah, Coronavirus ! Qui es-tu? Toi qui place l’humanité devant ses propres turpitudes. Vanité, des vanités, tout est vanité. L’ancien ministre de la Culture, le fils du fleuve Bandama, Ambassadeur confiné, revisite ses vers. Plus de fort, plus de puissant. Plus de faible. Plus de marginalisé. Plus de riche, plus de pauvre. Toi et moi, devant la même peur, la même angoisse… Toi et moi, dans notre expression humaine… Seul Dieu est maître de l’humanité. De chacun de nous… Pas les hommes. Pas l’or. Pas l’argent !

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )