[Mama] La visite chez Gbagbo livre ses secrets

[Mama] La visite chez Gbagbo livre ses secrets

Plusieurs responsables de la chefferie traditionnelle régionale, départementale, chefs de cantons, de tribus du Guémon et du Cvally ont tous brillé par leur absence, le samedi 28 août, lors de la visite des wê dans le village natal de l’ex-président, Laurent Gbagbo, à Mama.

Mama, le 29-8-21 (crocinfos.net) Plusieurs responsables de la chefferie traditionnelle régionale, départementale, chefs de cantons, de tribus du Guémon et du Cvally ont tous brillé par leur absence, le samedi 28 août, lors de la visite des wê dans le village natal de l’ex-président, Laurent Gbagbo, à Mama.

Comme il fallait s’y attendre, en raison du manque d’unanimité entre les chefs, seulement six d’entre eux ont répondu à l’appel du professeur Hubert Oulaye, député FPI élu de Guiglo et ses camarades. Ils sont restés ‘’dignes’’, selon leur mission.

Le peuple wê remercie  Nady Bamba, votre épouse, pour s’être très bien occupée de vous (…). « Nady Bamba est notre sœur, votre belle fille est aussi, notre sœur de Bloléquin », a dit Hubert Oulaye. Dans allocution, Hubert Oulaye a ignoré Mme Simone Ehivet Gbagbo, qui a pourtant, effectué le déplacement. Ce qui a provoqué des murmures  dans l’assistance.

Gbagbo Laurent s’est dit honoré  de cette visite  qui, selon lui, ne le surprend  guère. Il a salué la bravoure du peuple wê qui a payé un lourd tribut dans la crise post-électorale et les crises antérieures. « Il faut que le peuple Wê arrête de pleurer. Dire qu’on a été tué n’est pas la solution », a-t-il conseillé.

Il a invité le peuple wê à s’interroger sur les raisons profondes des crises et des tueries récurrentes dans l’ouest du pays. Enfin, Laurent Gbagbo a promis organiser une visite dans l’ouest en vue  d’y rencontrer les populations et échanger avec elles.

Coulibaly Serge, envoyé spécial à Mama

Encadré

La colère des hôtes de Gbagbo

Arrivés le vendredi 27 août 2021 à Mama, les hôtes de l’ex-président Gbagbo ont eu droit à deux repas. Un à leur arrivée et le second le samedi matin. Certains sont restés sur pied de 9 h à 15 heures. Tous s’attendaient que les organisateurs les invitent à un lieu où ils allaient se restaurer, mais ils ont été invités, à la fin d’embarquer pour le retour. Ce qui a provoqué le courroux de certains sympathisants…Les hôtes ont critiqué le manque de solidarité des habitants de Mama qui, selon eux les ont négligés durant leur séjour. « Personne ne m’a servi de l’eau à boire. En principe, les organisateurs pouvaient nous donner à manger, malheureusement se fut pas le cas. J’ai eu droit à un pain pour les deux jours. Je suis outré par l’ingratitude envers Mme Simone Gbagbo. Je suis resté au soleil du matin à 16h, sans boire, ni manger », a déploré  Dié Bernard de Blolequin. Cette colère, plusieurs hôtes de l’ex-président Gbagbo la ruminaient.

CS

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )