Plaidoyer auprès du président de la République

Plaidoyer auprès du président de la République

Plaidoyer pour la nomination de directeurs généraux de moins de 65 ans afin de revitaliser les EPN et sociétés d'État en Côte d'Ivoire. L’analyste politique, Adou Evariste, tient à promouvoir le renouveau et la bonne gouvernance.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 25 juin 2024 (crocinfos.net)—Depuis l’avènement du Président de la République Alassane OUATTARA au pouvoir d’Etat en 2011, les Directeurs Généraux à la tête des EPN et autres sociétés d’Etat, nommés depuis cette période, sont majoritairement à leurs postes ou ont simplement changé de structure.

De 2011 à ce jour donc, bon nombre des Directeurs Généraux demeurent à leur poste alors qu’atteints pour certains à faire valoir leur à la retraite.

En effet, au sein de l’administration publique le départ à la retraite pour les cadres supérieur est de 65 ans (Grade A4-A7) nous constatons que la majorité des Directeurs Généraux en fonction à la tête des EPN et société d’Etat sont frappés par la limite d’âge de plus de 65 ans.

Dans le cadre d’une promotion des hauts cadres au sein de notre administration publique, le Président de la République, Chef de l’Administration publique doit devrait procéder à de nouvelle nomination des Directeurs Généraux à la tête des EPN et sociétés d’Etat en appliquant le décret du 14 août 2020 – 626 portant définition et organisation des sociétés d’Etat dont l’article 15 stipule que la durée du mandat d’administrateur est de 3 ans renouvelables une fois.

L’application de ce décret présidentiel permettra de promouvoir une nouvelle génération de dirigeants à la tête des EPN et sociétés d’Etat. Ces nouvelles nominations apporteraient du sang neuf au leadership et au management pour mettre en pratique la vision du Président de la République.

La bonne gouvernance, c’est aussi le respect et l’application des lois et décrets.

Le maintien des Directeurs Généraux ayant atteint l’âge de faire valoir leur droit à la retraite démotive les autres hauts cadres dont la promotion peut contribuer et apporter une plus-value pour les EPN et sociétés d’Etat.

Après plus de 12 ans en qualité de Directeur Général d’un EPN ou une société d’Etat, vous ne pouvez plus rien apporter, en terme d’innovation et de changement pour l’avancement et l’amélioration de cette structure étatique parce que ayant épuisé humainement ce qu’un leader ou un manageur est à même d’apporter.

En maintenant des personnes de plus de 65 ans à la tête des EPN et sociétés d’Etat, vous ne pouvez plus attendre d’eux des résultats probants car ils ne peuvent plus contribuer à grand-chose. Ce maintien semble répondre à une stratégie politique de remerciement d’un militant à la tête d’une structure étatique. Nos décideurs politiques gagneraient à dépolitiser notre administration publique en mettant en place un appel à candidature pour les postes des Directeurs Généraux pour les EPN et sociétés d’Etat avec une feuille de route et des résultats attendus qui permettraient le renouvellement si le résultat est concluant à la fin du mandat.

Cette pratique boostera le leadership et management à la tête des EPN et sociétés d’Etat car nos populations estiment que certains EPN et sociétés d’Etat sont financés par le contribuable à perte.

Analyste politique

Adou Evariste

CATEGORIES
TAGS
Share This