Pourquoi Alassane doit poursuivre son geste technique du 5 mars 2020

Pourquoi Alassane doit poursuivre son geste technique du 5 mars 2020

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Ton Camarade a donné du travail aux députés et aux sénateurs dêh… Ils vont commencer l’examen du projet de loi portant amendement de la constitution à partir de ce lundi 9 mars 2020. Mais le congrès lui-même, doit d’abord s’organiser, se structurer, se doter d’une loi organique. Première tâche.

Dans le projet de loi organique, je lis, le résident du Congrès est Tchomba. Le vice-président, « le trait d’union de Raviart ».

C’est seulement après que le texte constitutionnel va être étudié…
Mais Tchomba a déjà été clair: « tant que je serai Président de l’Assemblée nationale, il n’y aura pas de divergences entre l’exécutif, le Parlementaire et le Judiciaire»…

Et puis un membre du Congrès me l’a dit, « le texte sera voté à 90 % ». Tu sais pourquoi? Jeu d’intérêts. Le texte proroge les mandats des députés et des sénateurs, respectivement en 2021 et en 2023…
Moi, qui pensais naïvement qu’un texte de loi disposait pour l’avenir et n’est pas rétroactif…

‘’ Ils (Ndlr : les députés) ne sont plus poursuivis pour atteinte à la sûreté de l’État mais pour propagation de fausses informations’’.

Parle à ton camarade. Dans la foulée de son discours du 5 mars 2020, pourquoi ne poursuit-il pas son geste technique en libérant les députés en détention? Ils ne sont plus poursuivis pour atteinte à la sûreté de l’État mais pour propagation de fausses informations… Et puis, son projet de loi arrive devant un Congrès amputé de ses membres. Déjà que l’opposition l’accuse de contourner le peuple souverain…

Justement, à propos de l’opposition, la Jeunesse du parti du parti « Silencieux de Bruxelles » prévoit un meeting de remobilisation le 14 mars à Port-Bouët… Kô « nous attendons au moins 100 mille personnes. Et nos 150 fédérations vont défiler dans le calme et la discipline».
J’ai posé la question aux jeunes de ce parti « que pensez-vous de la déclaration du camarade de mon grand frère, de passer la main à une nouvelle génération, donc aux plus jeunes »? La réponse a fusé. « Pour nous, la déclaration de non candidature est une manœuvre politicienne visant à satisfaire l’Occident qui a toujours été le pilier du régime actuel. ». J’ai dit, Ahiwaaaaa!

Politique de proximité, loin de la propagande et des logorrhées… Exemple dans la capitale de la Bagoué. Les autorités communales ont constaté sur le terrain que plusieurs enfants et même des adultes vivaient « sans-papiers ». Elles ont sensibilisé les parents, initié et financé des audiences foraines pour établir des extraits de naissance aux personnes qui n’en possédaient pas. Résultat, plus de 4000 extraits établis et distribués aux concernés. Si chacun faisait pour ses parents ce qu’il doit et ce qu’il peut faire…

‘’Et puis, son projet de loi arrive devant un Congrès amputé de ses membres. Déjà que l’opposition l’accuse de contourner le peuple souverain…’’

Livre-témoignage sur la crise post-électorale. C’est un journaliste qui témoigne. Au début de la crise, il était dans la peau du reporter. Dans son esprit, il devait raconter ce que les populations vivaient. Il ignorait qu’il était lui-même, membre de la population.

L’œil du reporter frappé de plein fouet par la crise et ayant vécu les atrocités, le déplacement massif des hommes et des femmes, des enfants, abandonnant maisons et biens matériels pour partir… « Ce qui tue Macloclo, peut tuer Mackacla », a dit l’artiste…

Par Fernand Dédêh Tagro

NB : le titre est de la rédaction

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )