[Projet STEM GIRLZ] MTN Côte d’Ivoire sensibilise les lycées de Koumassi et d’Anyama 

[Projet STEM GIRLZ] MTN Côte d’Ivoire sensibilise les lycées de Koumassi et d’Anyama 

Abidjan, le 11-05-2022 (crocinfos.net) A l’occasion de la quatrième phase du lancement du projet « STEM GIRLZ », MTN Côte d’Ivoire a posé ses valises au lycée moderne d’Anyama, ce mercredi 11 mai 2022. Et ce, après les étapes de Grand Bassam, de l’Université Nangui Abrogoua et du lycée moderne 2.
Toutefois, le projet STEM GIRLZ vise à permettre aux filles et aux jeunes femmes d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour comprendre, développer du contenu, participer et profiter pleinement des TIC et de leurs applications à travers les Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques.
MTN Côte d’Ivoire souhaite ainsi contribuer à la réalisation de l’ODD des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des filles.
Faut-il souligner que le projet STEM GIRLZ est prévu se dérouler sur trois mois avec plus de 700 élèves et étudiantes dont 100 élèves filles du Lycée Moderne 1 de Grand Bassam, 100 élèves filles du Lycée moderne d’Anyama, 100 élèves filles du Lycée municipal 2 de Koumassi et 400 étudiants étudiantes de l’université Nangui Abrogoua à travers des activités éducatives ludo-scientifiques et innovantes dans les domaines de la Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques.
D’un montant total de de 15 000 000 FCFA, comme coût d’investissement de ce projet, FCFA.MTN Côte d’Ivoire, est engagée depuis quelques années dans les initiatives visant à autonomiser les jeunes filles et les intéresser aux STEM.
A travers ces activités, MTN Côte d’Ivoire et ses partenaires souhaitent susciter une nouvelle génération de jeunes filles motivées et déterminées à réussir et à devenir des Femmes leaders.
Notons que l’objectif, c’est de motiver et inspirer les jeunes filles à embrasser ces domaines d’avenir où elles sont très souvent sous-représentées.
Médard KOFFI 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )