[Sécurité transfrontalière] La Côte d’Ivoire sécurise sa frontière avec la Guinée contre la menace terroriste

[Sécurité transfrontalière] La Côte d’Ivoire sécurise sa frontière avec la Guinée contre la menace terroriste

Le secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières (Cnfci), le préfet hors grade Diakalidia Konaté, a organisé un atelier d’examen et de validation de l’avant-projet d’accord-cadre de coopération transfrontalière entre les républiques de la Guinée et de la Côte d’Ivoire du 27 au 28 janvier 2022, à l’Hôtel Amoitrin de Man, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

-Les deux pays ont validé un avant-projet

Man, le 1er-2-2022 (crocinfos.net) Le secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières (Cnfci), le préfet hors grade Diakalidia Konaté, a organisé  un atelier d’examen et de validation de l’avant-projet d’accord-cadre de coopération transfrontalière entre les républiques de la Guinée et de la Côte d’Ivoire du 27 au 28 janvier 2022, à l’Hôtel Amoitrin de Man, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

La frontière constitue pour le gouvernement ivoirien, une priorité dans son plan d’actions afin de sortir définitivement les populations des zones frontalières de leur fragilité et de leur précarité pour devenir des espaces sécurisés, paisibles et développés. Il vise, donc à faciliter et à promouvoir la coopération transfrontalière entre les collectivités territoriales, les groupements de collectivités territoriales et les organismes publics ainsi que les acteurs non étatiques frontaliers ivoiriens et guinéens dans leurs domaines de compétences.

Photo de famille

La photo de famille à la fin des travaux

Pour mieux atteindre les objectifs, le secrétariat exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire, avec l’appui financier du projet d’appui au Programme Frontière de l’Union Africaine (GIZ/PFUA) a réuni, durant quarante-huit heures, les acteurs locaux des régions du Tonkpi, Kabadougou, du Bafing, du Folon, et les localités frontalières à la Guinée, afin de recueillir leurs différentes observations sur ledit avant-projet d’accord-cadre de coopération transfrontalière. Les autorités administratives, politiques, la société civile, les représentants des corporations constituées, des localités susvisées ont pris part à cette rencontre afin de disposer d’un document inclusif et participatif.

À l’ouverture de la cérémonie, le secrétaire exécutif de la Cnfci, Diakalidia Konaté, et le préfet de région du Tonkpi, préfet du département de Man, Jean Cyrille Attry, ont invité les populations à accompagner l’engagement du gouvernement ivoirien, pour le renforcement de sa coopération transfrontière avec la République de Guinée.

Les résultats des travaux des commissions ont été restitués en plénière et les échanges ont permis d’enrichir l’avant-projet d’accord cadre assorti de recommandations. Ces recommandations se résument en quelques points, notamment, l’accélération du processus de délimitation et de matérialisation de la frontière, l’organisation des séances de sensibilisation dans les zones frontières pour rassurer les populations des actions du gouvernement pour développer les zones frontalières et y assurer la paix et, la vulgarisation dans les zones frontalières les accords de coopération pour une meilleure compréhension des populations qui y vivent.

Depuis la mise en place de la Cnfci, le gouvernement ivoirien s’engage au respect de l’accord-cadre de coopération transfrontalière entre les Républiques voisines pour parer à la menace terroriste, qui s’invite peu à peu le long des frontières entre le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

En effet, la faiblesse ou la quasi-inexistence de la couverture des réseaux téléphoniques, l’utilisation des numéros des sociétés téléphoniques des pays limitrophes, la présence constante de patrouilles militaires de pays voisins dans des localités du nord-est de la Côte d’Ivoire, la délimitation et la démarcation des frontières non effectives sont, entre autres, quelques manquements résultant du non-respect de certains accords et qui menacent sérieusement la sécurité transfrontalière des populations.

Le Montagnard, info Sercom Cnfci

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )