Supervision des élections africaines par la communauté internationale ou « bonjour 20… » : muflerie internationale (Simple avis)

Supervision des élections africaines par la communauté internationale ou « bonjour 20… » : muflerie internationale (Simple avis)

Les planches des théâtres sont délaissées depuis la tempête de l’Est qui a restauré ou instauré le multipartisme. Les politiques et les politiciens ont spolié les talents du théâtre africain de leur art. Comme les chaînes de télévision nationales leur appartiennent, ils n’ont pas eu de mal à arracher les scènes aux dramaturges.

Ils ont transformé les salles de représentations théâtrales en scènes politiques et nous servent plein de pièces burlesques. L’une de ces scènes, l’une des plus marrantes, des plus risibles est la supervision des élections par la communauté internationale (CEDEAO, UA, UE).

’Ne soyons pas burlesques, la communauté internationale ne doit pas être composée de touristes qui visitent un pays. Malheureusement, ce sont presque tous des touristes, des gens en mal d’exotique’’.

En effet, un groupe de touristes débarquent dans un pays à un ou deux jours d’un scrutin, ils sont logés dans les hôtels à étoiles du pays. Le jour du vote, ils se font conduire dans 5 à 10 bureaux de la capitale, dans une dizaine de régions et à la fin du scrutin, ils pondent un communiqué pour annoncer à leurs mandants et au monde entier, par le biais des puissants canaux de communication, que le vote s’est bien déroulé sans incidents majeurs (la formule consacrée, rédigée parfois avant leur arrivée dans le pays). Toujours dans le même registre, dans le même système. N’est-ce pas de la muflerie Internationale ? Une élection, ce n’est pas le jour du vote. Il y a la préparation, l’élaboration du fichier électoral. Fichier fiable ? Fichier fait par des croyants, par des gens qui ont la crainte de Dieu, qui ne trichent pas, qui peuvent dire à Dieu, Seigneur, merci de m’avoir permis de faire quelque chose de très propre ?

Ne soyons pas burlesques, la communauté internationale ne doit pas être composée de touristes qui visitent un pays. Malheureusement, ce sont presque tous des touristes, des gens en mal d’exotique.

Lors de la dernière présidentielle au Togo, un groupe de touristes sont venus visiter le pays. Leur nombre oscille entre 75 et 100. Je crois avoir entendu »79″ sur une chaîne. Dans leurs communiqués, ils ont dit que le scrutin s’était bien passé. Pour cette présidentielle qui appelait plus de 3 millions d’électeurs, on pouvait dénombrer près de 10 000 bureaux de vote. Une centaine de personnes ont supervisé environ dix mille bureaux avec leur pouvoir d’ubiquité inégalable ! Ils ont pu voir tout ce qui s’est passé dans chacun des bureaux et ont conclu que le scrutin s’était bien déroulé.

’Pour que des superviseurs puissent pondre un communiqué crédible, non comique sur le déroulement du scrutin, il faut qu’ils soient présents dans tous les bureaux de vote’’.

Pour la présidentielle ivoirienne de 2015, Youssouf Bakayoko a réparti les plus de 6 millions inscrits sur la liste électorale dans plus de 19 000 bureaux de vote. En 2020, si les Ivoiriens établissent leurs cartes d’identité, la CEI les répartira dans 20 000 bureaux environ. On dépêchera tout au plus 100 personnes pour toutes les villes, tous les villages. Et au soir du 31 octobre 2020, elles annonceront au monde entier la manière dont l’élection se sera déroulée.

‘’Comment des gens qui sont croyants peuvent-ils tricher dans une élection au point que la communauté internationale désigne des gens pour venir les surveiller ?’’

Les Africains doivent se faire respecter. Pour que des superviseurs puissent pondre un communiqué crédible, non comique sur le déroulement du scrutin, il faut qu’ils soient présents dans tous les bureaux de vote. Leur représentation actuelle est une pure comédie insipide servie par des saltimbanques ridicules. Leurs rapports ne peuvent être crédibles. Jamais ! Ils en sont eux-mêmes conscients.

Une simple question. Chaque pays est indépendant non? Pourquoi lors des élections, des gens doivent-ils venir vous surveiller ? Comment des gens qui sont croyants peuvent-ils tricher dans une élection au point que la communauté internationale désigne des gens pour venir les surveiller ? N’y a-t-il pas de honte à se voir infantiliser ainsi ? ‘’Ils ne sont pas assez intelligents pour organiser des élections, il faut les surveiller !’’

L’Afrique, des peuples à part entière ou entièrement à part ?

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )