[Braquage à Treichville] Des bandits attaquent un PCA de coopérative et emportent 100 millions de Fcfa

[Braquage à Treichville] Des bandits attaquent un PCA de coopérative et emportent 100 millions de Fcfa

Abidjan, 04-11-2021 (lepointsur.com) Un braquage digne d’un film hollywoodien a eu lieu le mercredi 03 novembre 2021, dans la commune de Treichville, à Abidjan. Des individus armés non identifiés ont pris pour cible le président du conseil d’administration de la coopérative LCAG de Guitry, Koné Seydou, qui venait de retirer fraichement la coquette somme de 100 millions de Fcfa dans une banque, au Plateau.

Le membre de l’Association des PCA de coopérative de café et cacao de Côte d’Ivoire (ASPCA-CC), Koné Seydou, n’en revient toujours pas. Il a failli passer de vie à trépas le mercredi 03 novembre 2021, lorsqu’il a été victime d’une agression à main armée dans la commune de Treichville.

D’après les faits rapportés par Informateur.info, le dimanche 31 octobre dernier Koné Seydou, avait procédé à un chargement de cacao, suite à laquelle il a reçu un chèque de 100 millions de Fcfa, le mardi 02 novembre 2021. C’est après avoir endossé le chèque le lendemain mercredi, qu’il a été attaqué par des bandits de grand chemin, sortis de nulle part.

« J’ai procédé à un chargement de cacao le dimanche dernier. Je devais avoir le chèque le lundi mais, comme lundi était férié en raison de la Tout Saint, c’est le mardi que j’ai pu avoir le chèque et je suis allé directement à la banque. Là-bas, on m’a fait comprendre que ce n’était pas possible de disposer de l’argent mardi. Je suis retourné le mercredi après avoir fait des courses. Je suis arrivé à 11h à la SIB et j’en suis ressorti à 12 heures avec l’argent », déclare la victime au confrère.

Après l’opération bancaire, le PCA embarque dans le véhicule de l’un de ses amis qui l’attendait juste à la sortie. C’est sur le chemin de retour et plus précisément au niveau du grand carrefour de Treichville, à la gare de Bassam, que deux braqueurs à moto surgissent et s’emparent de la bagatelle somme de 100 millions de Fcfa avant de disparaître dans la nature.

« C’est au grand carrefour de Treichville, quand nous étions bloqués au feu que deux hommes sont apparus à moto. L’un m’a braqué son arme sur la tête et m’a demandé où était l’argent pendant que l’autre fouillait la voiture. La scène s’est passée devant tout le monde », explique M. Seydou. Saisie immédiatement après les faits, la police a ouvert une enquête pour retrouver ces malfrats. Des policiers ont alors été désignés et lancés aux trousses de ces indélicates personnes.

Christ Kouamé 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )