À la rentrée des enfants en conflit avec loi à M’Bahiakro

À la rentrée des enfants en conflit avec loi à M’Bahiakro

La rentrée à Ouokoukro, centre de resocialisation des jeunes de 9 à 25 ans, identifiés comme les enfants-microbes. Ils sont selon la terminologie officielle, appelés « enfants en conflit avec la loi ». Je suis à Ouokoukro, à 11 km de M’Bahiakro, pour vivre, par moi-même, l’expérience du terrain.

M’Bahiakro, le 19-3-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: La rentrée à Ouokoukro, centre de resocialisation des jeunes de 9 à 25 ans, identifiés comme les enfants-microbes. Ils sont selon la terminologie officielle, appelés « enfants en conflit avec la loi ». Je suis à Ouokoukro, à 11 km de M’Bahiakro, pour vivre, par moi-même, l’expérience du terrain. D’ici, j’ai un œil sur la visite du Blanc de la Mé en France. J’observe surtout les retombées pour la Côte d’Ivoire.

Appelons-le Mohamed. Il a 15 ans. Il a arrêté l’école en classe de CM2. Et déjà, il est « un dur » à Bouaké. Les parents de Mohamed n’en pouvaient plus. Ils lui ont tendu un guet-apens. Et ils l’ont conduit à Ouokoukro, ce vendredi 18 mars 2022. Mohamed correspond au profil des enfants en conflit avec la loi reçus dans le centre de resocialisation et de réinsertion créé par le gouvernement depuis 2016 pour lutter contre le phénomène des enfants-microbes.
Ce samedi 19 mars 2021, c’est la rentrée. 250 enfants profilés à Abidjan, dans les quartiers difficiles, ont été recensés et sont attendus en milieu d’après-midi à M’Bahiakro. Ils vont retrouver Mohamed. Pendant trois mois, ils seront coupés du monde, de leurs parents et amis, sans moyens de communication. Ils seront pris en main, par des éducateurs spécialisés, la Croix Bleue, les psychologues, les gendarmes Ils vont apprendre les petits métiers, à vivre en communauté, à découvrir, connaître et respecter les armoiries de la République. « Environ 1600 enfants en conflit avec la loi sont passés au centre de Ouokoukro. ». Le centre a fait sa « toilette ». Il a attend ses pensionnaires. « Ne soyez pas surpris. Quand ils descendront des cars, vous les retrouverez pour beaucoup, dans leurs états de délinquants, sortis des fumoirs, habillés comme tels. », avertit un responsable de la cellule de resocialisation. Ils seront soumis à une batterie de tests médicaux pour déterminer leur état de santé réel, coiffés, habillés. ».
La dernière vague, sortie le 17 juillet 2021, est un bon repère, après la formation: les jeunes, à genoux, devant les autorités régionales ont demandé pardon à la société ivoirienne« pour tout le mal que nous avons fait. ».

Reprise en main des enfants pour lutter contre l’insécurité, donner une autre chance aux jeunes pour se reconstruire et participer au développement du pays.
Développement et progrès du pays, c’est ce qui fait courir Le Blanc de la Mé aux USA et en France. JPA est arrivé ce vendredi 18 mars à Paris et selon ses propres termes, les échanges avec le premier ministre français ont porté sur le renforcement de la coopération entre les deux pays.
Six secteurs en Côte d’Ivoire bénéficient des financements du contrat de désendettement: l’éducation, l’emploi et la formation; la santé; l’agriculture, le développement rural et l’environnement; le développement urbain, l’eau et l’assainissement; les infrastructures routières et la justice. Les C2D 2012-2015 et 2015-2020 ont porté sur un montant de 1151 milliards FCFA.
La coopération franco-Ivoirienne porte également sur le secteur Défense et sécurité.

Mauvaise nouvelle, nous l’avons apprise ce vendredi 18 mars 2022, le décès de Max Guédé Pregnon, ancien journaliste à la RTI. La vie… La mort… La presse ivoirienne en deuil!

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )