[CHU de Treichville] L’institut de Cardiaque d’Abidjan doté d’un important lot d’équipements

[CHU de Treichville] L’institut de Cardiaque d’Abidjan doté d’un important lot d’équipements

Le ministre ivoirien de la Santé et de la Couverture maladie universelle, Pierre N’gou Dimba, a réceptionné un important lot d'équipements médicaux d'un coût global de 10 milliards de FCFA mardi 24 janvier 2023, à l'Institut de Cardiologie d'Abidjan (ICA), situé au sein du CHU de Treichville.

Abidjan, le 25-1er-23 (crocinfos.net) L’institut de Cardiaque d’Abidjan (ICA) a été doté d’un important lot d’équipements médicaux par l’AME International, une entreprise autrichienne spécialisée dans les équipements médicaux et solutions clés en main et dans le conseil et l’ingénierie hospitalière et solutions de santé numérique.

Pierre N’gou Dimba, Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, a réceptionné ces matériels médicaux ce mardi 24 janvier 2023, à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA), situé au sein du CHU de Treichville.

Le Premier responsable de la “vie” s’est félicité de la bonne marche de cette coopération entre la Côte d’Ivoire et le gouvernement autrichien dans le domaine de la santé. Aussi, il a affirmé sa volonté  pour le renforcement de ce partenariat.

Ces matériels sont estimés à un coût global de 10 milliards de FCFA. Il s’agit  entre autres d’une salle de carditerisme cardiaque de dernière génération qui permet de faire à la fois l’activité interventionelle, de former des malformations cardiaques des enfants et de mettre des tris-wokers aux seniors. Cette salle pourra accueillir plus de 1000 patients par ans. L’ICA a également reçu plus de 20 holters tensionnels et siégés. 7 échographes qui permettront d’avoir un échographe tant dans les soins chirurgicaux, aux soins intensifs médicaux ainsi qu’aux urgences. Grâce à ces équipements, aujourd’hui les échographies seront faites sur le lit des patients sans se déplacer. Il y aussi les équinox au bloc opératoire qui permettront aux chirurgiens d’opérer avec beaucoup de flexibilité. On a aussi enregistré des machines de circulation extra corporelle y compris  plusieurs scopes qui permettent d’assurer la surveillance de l’activité cardiaque du patient. Désormais tous les appels-patients qui ont été remplacés permettront aux patients d’alerter les agents de santé en cas de difficultés.

Tous ces équipements de pointe permettront à l’Institut de prendre en charge, de façon effective aussi que efficace les patients souffrant des maladies cardiovasculaires venant de partout en Côte d’Ivoire.

La rédaction avec le Sercom

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )