[Conseil des ministres du mercredi 20 octobre 2021] Voici le point qui va changer la vie des artistes

[Conseil des ministres du mercredi 20 octobre 2021] Voici le point qui va changer la vie des artistes

Abidjan, 21-10-2021 (Crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo : C’est l’oiseau qui dort dans le champ de mil que l’on appelle « mange-mil ». On va féliciter la ministre de la Culture qui a fait aboutir les textes élaborés par son prédécesseur. Notamment sur la copie privée. Les artistes sont heureux. Leurs portefeuilles vont s’alourdir un peu… On va aussi féliciter « le fils d’Attecoubé » qui occupe le 3e étage de l’immeuble Sogefia au Plateau pour l’inauguration, le 28 octobre 2021, du Centre Ivoiro-coréen du Sport, de la Culture et des TIC.

“ L’enfant d’Attecoubé était à l’étroit ces dernières semaines avec les questions liées aux infrastructures de la CAN-2023 et le jeu de ping-pong au Cocan. ’’

Le Conseil des ministres présidé par ton Camarade ce mercredi 20 octobre 2021 a duré moins longtemps mais n’aura pas été moins dense. Si la question principale à l’ordre du jour a été le budget pour l’année 2022, la Culture a aussi occupé une place de choix. La responsable de ce département peut en effet se frotter les mains. Six mois après son arrivée à la tête du Département, elle a conduit à bon port, les textes qui tenaient à cœur, le monde des artistes. « Si les mesures adoptées sont effectivement appliquées, ça va être une très bonne chose », me souffle un acteur de la Culture. « Merci au gouvernement », disent les zougloumen, Yodé et Siro. « Grande victoire pour les artistes, avec une taxe droits d’auteur ou Burida sur les ordinateurs, les télés, les véhicules, le téléphone, etc tout support pouvant diffuser de la musique ».

La fille d’Arrah a réussi son examen de passage. Il me souvient encore, le moment où JPA cherchait une Dame, pour le ministère de la Culture… Ahhh, Monsieur Le Blanc de la Mé, nous sommes les cailloux d’Abidjan. Certains noms qui sont arrivés sur votre table, nous étions dedans…

Contre toute attente, c’est l’Inconnue ou presque d’Arrah qui est entrée…

Tiburce Koffi disait d’elle pendant la cérémonie d’hommage à Léonard Groguhet : « Elle n’est pas du milieu de la Culture et des Arts mais en peu de temps, elle s’est totalement intégrée et fait de grandes choses. Elle fait avancer les dossiers…».

Bravo Madame. Quand c’est bon, nous nous tenons à vos côtés. Quand le train quitte les rails, attendez-vous à nous.

À propos du budget de l’année 2022 : il s’équilibre en recettes et en dépenses à  9 901,1 milliards Fcfa, soit une progression de 17,9%. Question d’un de mes quiconque à ton Camarade : « Donc le budget de l’État progresse de 17%, la croissance est inférieure à 6%, on croule sous les dettes … Mais on est heureux d’un équilibre qui devrait arriver dans quelques années si le budget continue de progresser ainsi. Ma question : Qu’est-ce qu’on équilibre pour que le budget ait besoin de progresser si vite ? ». Ce n’est pas mon domaine.

Une infrastructure sportive et culturelle de plus. Diplomatie sportive. Inauguration du Centre ivoiro-coréen pour le Sport, la Culture et les TIC. Aboutissement d’un projet de coopération entre la Côte d’Ivoire et la Corée du Sud. Il comprend un gymnase de 1400 places, un centre culturel et des bureaux.

La première pierre a été posée le 27 novembre 2013. C’est en fait un temple du Tae-Kwondo. L’héritage de Me ODANE, après douze (12) ans à la tête de la fédération.

L’enfant d’Attecoubé était à l’étroit ces dernières semaines avec les questions liées aux infrastructures de la CAN-2023 et le jeu de ping-pong au Cocan. Il va retrouver des couleurs et sa verve devant ton Camarade le 28 octobre 2021…

Par Fernand Dédeh

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )