Coronavirus, comédie nuisible (Par Pascal Kouassi)

Coronavirus, comédie nuisible (Par Pascal Kouassi)

Toutes les comédies ne sont pas bonnes à présenter sur scène. Si vous voulez forcément jouer de la comédie maintenant, allez-vous inscrire à « Bonjour 2020 » tour.

Sinon la comédie sur Coronavirus peut être nuisible à l’économie, en général, et au tourisme, en particulier. La maladie qui vient de se déclencher en Chine et en Europe, vous, vous avez des appareils pour en détecter le virus ? Ne faites pas peur aux gens qui veulent venir visiter la Côte d’Ivoire. Vous voyez à l’aéroport une petite Chinoise fatiguée par le voyage, vous venez à la télé pour alerter les gens sur une ‘’suspicion’’. Si c’est une suspicion, taisez-vous. Levez votre suspicion d’abord.

C’était comme ça pour la grippe aviaire. On avait ramassé des ovipares dans un collège à Cocody et à Treichville et on les avait envoyés dans un laboratoire en Italie. Puis, quelques jours plus tard, on est venu nous dire que ces oiseaux étaient atteints de grippe aviaire. On a tué les poulets des gens, les chiffres d’affaires des vendeurs de poulets ont baissé.

‘’ Comme on s’apprêtait à faire revenir la BAD à son siège d’Abidjan, on n’a pas déclaré d’Ébola pour pouvoir s’enrichir davantage.’’

Le prix du poisson a grimpé sur le marché car même dans les cérémonies : mariages, baptêmes, les convives ne mangeaient plus de poulet. Quand les Blancs n’ont plus parlé de cette grippe, elle a disparu chez nous. On avait parlé de grippe porcine et on a abattu côcôtis des gens pour rien. On leur a proposé des mesures compensatoires insignifiantes.

Un autre matin, on s’est réveillé et on nous dit de ne plus se serrer les mains, de ne plus manger de viande de brousse, de bien se laver les mains avant de manger… Pourtant, les mêmes personnes qui ne devaient pas se serrer les mains, même à l’église, s’échangeaient les sueurs dans les véhicules de transport en commun, notamment les bus.

‘’Votre dernière trouvaille, c’est coronavirus. Bientôt, la Chine va envoyer de l’argent pour vous permettre de contrer le mal.’’

Les sous-préfets et les forces de l’ordre se sont promenés pour saisir de la viande de brousse, renverser des sauces car les agoutis, les biches, les singes pouvaient quitter le Liberia et la Sierra Leone, traverser Man, Daloa pour venir faire du tourisme à Yamoussoukro, Abidjan, Aboisso… et contaminer leurs camarades de chez nous. Comme les Blancs sont gentils comme ils l’ont toujours été, ils ont donné de l’argent au ministère de la Santé qui a inondé les rues et notre chaîne de télévision de nombreux encarts publicitaires invitant à l’hygiène. Mais comme on s’apprêtait à faire revenir la BAD à son siège d’Abidjan, on n’a pas déclaré d’Ébola pour pouvoir s’enrichir davantage.

Vous, Ivoiriens, vous n’avez jamais été premiers à détecter une pandémie, c’est toujours les autres qui trouvent les maladies et qui vous les communiquent. Votre dernière trouvaille, c’est coronavirus. Bientôt, la Chine va envoyer de l’argent pour vous permettre de contrer le mal. Alors, vous pouvez réserver des terrains près de ceux retenus pour la construction des logements des enseignants.

Attention à vos alertes qui peuvent nuire à l’image de notre pays. Tous les intérêts pécuniaires ne sont pas bénéfiques à tous.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )