[Coronavirus (COVID-19)] Le Groupe de la Banque mondiale annonce la fourniture d’une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars (communiqué)

[Coronavirus (COVID-19)] Le Groupe de la Banque mondiale annonce la fourniture d’une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars (communiqué)

Le Groupe de la Banque mondiale annonce dans un communiqué de presse du 3 mars 2020, la fourniture d’une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars pour un premier financement conçu pour apporter un appui rapide aux pays en proie aux conséquences sanitaires et économiques du coronavirus.

Le programme de financement accéléré de la lutte contre le coronavirus permettra, selon le communiqué, de décaisser un premier montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars, dont 8 milliards de dollars répartis de la manière suivante: jusqu’à 2,7 milliards de dollars de nouveaux financements de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), 1,3 milliard de dollars de l’Association internationale de développement (IDA), complétés par la réaffectation de 2 milliards de dollars du portefeuille existant de la Banque et 6 milliards de dollars de Société financière internationale (IFC), dont 2 milliards de dollars provenant d’instruments commerciaux existants.

Le programme comprendra également des services de conseil et une assistance technique s’appuyant sur l’expertise mondiale et les connaissances de l’institution spécifiques aux pays. « Nous nous efforçons d’apporter une réponse rapide et modulable, basée sur les besoins des pays en développement, pour faire face à la propagation de COVID-19 », a déclaré David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale. « Cela comprend des financements d’urgence, des services de conseil et une assistance technique, basés sur les instruments et l’expertise existants du Groupe de la Banque mondiale afin d’aider les pays à répondre à la crise » a-t-il ajouté.

Le communiqué précise que les niveaux de risque et de vulnérabilité face au coronavirus variant d’un pays à l’autre, l’appui apporté aux uns et aux autres sera tout aussi différencié. Le Groupe de la Banque mondiale ciblera en priorité les pays les plus pauvres ainsi que ceux les plus à risque et dépourvus de capacités suffisantes. Le Groupe de la Banque mondiale adaptera son intervention et les modalités d’allocation de ses ressources s’il y a lieu, en fonction de la propagation de la maladie et de l’évolution de ses effets.

À ce jour, l’épidémie de coronavirus touche plus de 60 pays. La Banque mondiale collabore activement avec les institutions internationales et les autorités nationales en vue de la coordination de la riposte à l’échelle mondiale.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )