[Côte d’Ivoire Avant le débat télévisé de ce soir] Maurice Kacou Guikahué annonce la couleur

[Côte d’Ivoire Avant le débat télévisé de ce soir] Maurice Kacou Guikahué annonce la couleur

En mission à Oumé, le 3 mars 2020, le secrétaire exécutif du Pdci-Rda, Professeur Maurice Kacou Guikahué, a clarifié sa pensée sur l’affaire des 30 milliards FCFA de la Banque mondiale, qui fait feu de tout bois.

Professeur Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif du Pdci-Rda, était à Oumé le 3 mars, dans le cadre de la décoration de Nanan Yao Boniface, l’un des pilonniers de son parti. Il a profité de cette cérémonie pour clarifier sa pensée sur le financement de la Banque mondiale. « Concernant le financement de la Banque mondiale, je n’ai pas accusé quelqu’un d’avoir détourné de l’argent. J’ai dit, simplement que la Côte d’Ivoire a reçu de l’argent pour l’identification comme certains pays de l’Afrique de l’Ouest. Le Sénégal a bénéficié de ce financement entre 2016 et 2018. Mais là-bas, les sénégalais ont bénéficié de la gratuité de leur CNI (carte nationale d’identité). C’est le même cas au Ghana, alors pourquoi en Côte d’Ivoire, on ne ferait pas la même chose ?» s’est-il interrogé.

Devant son auditoire, pour la plupart, des populations venues des zones forestières agricoles, le secrétaire exécutif du Pdci-Rda a estimé qu’il était injuste d’établir des cartes nationales d’identités pour les populations du Nord, sans toutefois en faire autant pour celles des zones forestières productrices du café et du cacao. Selon lui,  le prix du kilogramme de cacao, en réalité est de 1200 FCFA. Il accuse certains ministres d’utiliser le droit unique de sortie du port (D.U.S) à l’effet d’enrôler ‘’gratuitement’’ leurs parents pour la nouvelle CNI.

Pour cela, M. Guikahué propose que ceux qui cultivent le cacao et le café bénéficient, eux aussi, de la largesse de ces ministres-là. À l’en croire, c’est ‘’le combat’’ qu’il en train de mener. « Donc, si on fait 4 cartes d’identités au Nord, il faudrait qu’on en fasse aussi dans les zones où on produit le café et cacao. Si on paye 5000 FCFA tout le monde doit payer 5000 FCFA, on ne peut pas payer pour d’autres et laisser d’autres» a-t-il insisté.

Par ailleurs, il est prévu un débat après le journal télévisé de la télévision nationale (RTI1) entre le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo et le secrétaire exécutif du Pdci-Rda, Maurice Kacou Guikahué ce jour. Ce, sur le thème : « Renouvellement de la CNI entre polémique, nécessité et difficultés »

Ange-Joël Guédé correspondant régional

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )