[Côte d’Ivoire Dabou] La présidente de la ‘’Fondation solidarité pour tous’’ apporte son soutien à l’autonomisation des femmes

[Côte d’Ivoire Dabou] La présidente de la ‘’Fondation solidarité pour tous’’ apporte son soutien à l’autonomisation des femmes

-« L’épanouissement de la cellule familiale dépend en grande partie de la femme », selon Mme Fatima Solange Mabri

Mme Fatima Solange Mabri, présidente de la ‘’Fondation solidarité pour tous’’ (marraine) était à Nigui-Nanou, a apporté son soutien au bureau exécutif de la mutuelle des femmes dudit village lors de leur investiture, le samedi 18 janvier 2020.

Le don du tricycle

Le don a été accueilli avec joie. Ph.DR

Dans ce village situé dans la sous-préfecture de Toupah, département de Dabou, Mme Mabri a réaffirmé à ses filleules sa ferme volonté de les accompagner résolument dans toutes leurs actions visant à leur assurer une véritable autonomie sociale et économique. Ainsi, elle leur a offert un tricycle pour le transport de leurs marchandises, et fait don d’une importante somme en espèce, pour les aider dans le financement de leurs activités génératrices de revenus.

L’épouse du ministre de l’Enseignement supérieur encourage ces femmes à se prendre en charge, car elles œuvrent quotidiennement au bien-être de leur famille et constituent un maillon fort dans le développement de notre pays. « En effet, l’épanouissement de la cellule familiale dépend en grande partie de la femme », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, elle a invité les populations de Nigui-Nanou à soutenir ses filleules : « Je lance un appel à l’endroit des filles et des fils de Nigui-Nanou pour un soutien sans faille à ce bureau, qui vient d’être investi. Je suis persuadé qu’il travaillera avec beaucoup d’abnégation pour la réussite de la mission que votre communauté villageoise voudra bien lui confier pour le développement économique et social de ce beau village

Pour immortaliser la cérémonie et graver le nom de Mme Fatima Solange Mabri dans la mémoire collective, elle a été baptisée du nom de Ermessey, qui signifie, la paix en langue Adioukrou, puis elle a été invitée à intégrer la génération N’djrouman Odjongba.

Sercom Fondation solidarité pour tous

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )