[Côte d’Ivoire/Ellibou : Education] : L’ONG internationale ESPOIR prend en charge 41 filles de 6ème expulsées des classes

[Côte d’Ivoire/Ellibou : Education] : L’ONG internationale ESPOIR prend en charge 41 filles de 6ème expulsées des classes

41 jeunes filles des classes de sixième du collège Sainte Marie d’Ellibou, localité de la commune de Sikensi située dans la région de l’Agneby-Tiassa, exclues des cours ont été systématiquement prises en charge par l’ONG internationale ‘’ESPOIR’’, afin de permettre à ces élèves de terminer l’année scolaire 2022-2023 dans la quiétude.

En effet, ces apprenantes issues de familles éprouvées financièrement, ont été exclues des classes pour frais de scolarité impayés. Cette situation a d’autant plus affecté cette structure qui œuvre entre autres dans l’éducation, la santé, qui a fait de la solidarité son leitmotiv et sa présidente fondatrice, qu’elle a décidé de faire parler son cœur, par cette action salvatrice d’envergure.

Cette décision a été annoncée officiellement le vendredi 23 décembre 2022, par M. Diomandé Souatié chef d’entreprise, par ailleurs vice-président de l’ONG, au cours d’une cérémonie relative aux activités socioculturelles du Collège Sainte-Marie qui se sont déroulées au sein de cet établissement scolaire.

Une action très appréciée par les bénéficiaires, les élèves, les parents d’élèves, les populations, ainsi que le premier responsable de cette école, M. John Bright Bonoua directeur des études, qui n’a pas manqué d’exprimer toute sa gratitude à cette ONG, dont le slogan n’est autre que : ‘’Together Let’s Colour Life’’ (Ensemble colorons la vie).

Mme Coulibaly Fatoumata présidente fondatrice de l'ONG Espoir

Depuis l’Angleterre où elle vit, Madame Coulibaly Fatoumata épouse Diomandé, présidente de l’ONG a adressé un message fort aux jeunes filles : « J’encourage les jeunes filles à travailler c’est-à-dire à prendre les études très au sérieux, car le travail est la clé qui permet l’émancipation et autonomisation de la femme, et pour cela, il faut qu’elle soit bien formée. Une femme formée est une réussite sociale car c’est elle qui a principalement en charge l’éducation des enfants », a-t-elle expliqué.

« A partir de la rentrée scolaire prochaine c’est-à-dire 2023-2024, les frais d’inscription des trois meilleures filles de la 6ème à la quatrième seront pris en charge par l’ONG, et ce, pour emmener les filles à être des élites », a annoncé le vice-président de cette organisation et parrain de cet évènement.

Et ce président du Réseau national pour l’entrepreneuriat jeune de Côte d’Ivoire (RNEJ-CI) d’ajouter : « Le second cycle et les jeunes garçons ne sont pas oubliés, mais l’ONG veut aller progressivement et surement pour bien faire les choses ».

A l’en croire, L’ONG Espoir a décidé d’être très proche des populations pour faire chemin ensemble. « Nous n’allons pas poser des actes sans tenir compte des réalités de ces populations, et c’est ensemble que nous allons travailler pour aller de l’avant », a-t-il soutenu.

Concernant les projets à court terme de sa structure, il dira que l’ONG va beaucoup travailler avec les veuves et orphelins. L’autre volet de nos actions sera de suivre les enfants au niveau de la formation, et essayer de les insérer dans la vie active.ESpoir 3 bis

« Nous avons décidé de scolariser la majorité des enfants, notamment les jeunes filles dont les frais de scolarité constituent une véritable préoccupation pour les parents à telle enseigne qu’ils ne savent plus à quel saint se vouer, soutenir les veuves dans les Activités génératrices de revenus (AGR), tout en leur apportant des aides en vivres et non vivres, réhabilité et équiper certains centres de santé communautaires en médicaments.

« Le choix d’Ellibou pour cette activité s’explique simplement. S’il est vrai que cette localité importante non loin d’Abidjan et qui regorge d’énormes potentialités a été en quelque sorte délaissée sur le plan socioéconomique, donc nécessite un peu plus d’égard, il n’en demeure pas moins vrai, qu’il aurait fallu commencer quelque part, avant d’étendre nos actions sur le territoire national », a-t-il conclu.

Y.K

 

 

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This