[Côte d’Ivoire] Le cri du cœur des agents contractuels à Patrick Achi

[Côte d’Ivoire] Le cri du cœur des agents contractuels à Patrick Achi

Excusez-nous, Excellence Monsieur le Premier ministre, d'utiliser ce canal pour exprimer la souffrance de tous les agents contractuels des différents ministères (Équipements, Éducatif, Santé, Enseignement technique...).

-Des agents contractuels lancent un SOS à Achi

“Excusez-nous, Excellence Monsieur le Premier ministre, d’utiliser ce canal pour exprimer la souffrance de tous les agents contractuels des différents ministères (Équipements, Éducatif, Santé, Enseignement technique…).
Depuis bientôt trois mois, nous sommes sans salaires. La ligne budgétaire qui sert à faire les engagements est verrouillée depuis bientôt trois mois par le Directeur général des Marchés publics, M.Youl Sansan et nos différentes demandes et doléances sont restées sans effet. Et pourtant, plusieurs séances de travail ont été tenues avec les différents DAAF des ministères concernés. Sans succès. Alors que des promesses fortes avaient été faites par le susnommé.
Pendant ce temps, nous, les contractuels dont de nombreux enfants d’Adjamé 220, sommes sans salaires (mars-avril-mai). Et nous sommes désormais dans l’impossibilité de faire face aux contingences quotidiennes, notamment, les loyers, la nourriture, les soins de santé, les déplacements…. A la vérité, nous sommes livrés à nous-mêmes et sans aucune lueur d’espoir parce que M. Youl Sansan reste sur sa position et garde toujours la ligne budgétaire verrouillée.
En conséquence, Monsieur le Premier Ministre, nous souhaiterions que vous pesiez de votre influence, de votre poids et de votre autorité pour régler définitivement ce problème qui ne fait pas honneur à notre si beau pays.
Que Dieu veille toujours sur vous et vous inspire dans l’accomplissement de la difficile mais exaltante mission à vous confiée par le Président de la République.”

Le Collectif des Agents contractuels

CATEGORIES
TAGS
Share This