(Côte d’Ivoire Manifestation  de l’opposition) Voici la liste des femmes interpellées

(Côte d’Ivoire Manifestation de l’opposition) Voici la liste des femmes interpellées

Comme annoncée, la marche de protestation des femmes de l’opposition politique ivoirienne a eu lieu ce vendredi. Bien que, quelque peu étouffée, par l’impressionnant déploiement des forces de l’ordre, les femmes sont sorties pour exiger le respect de la loi fondamentale, la Constitution. Selon, le confrère yeclo.com, au moins une dizaine d’entre elles, ont été interpellées par la police.
Valérie Yapo, Béatrice Assoumou, Carole Fallé et Amani Jeannette sont entre autres manifestantes arrêtées par les forces de l’ordre ce vendredi au cours de la marche des femmes contre un 3e mandat du président Alassane Ouattara. En effet, tôt dans la matinée de ce vendredi, des forces de défense et de sécurité ivoirienne ont érigé un dispositif impressionnant aux alentours de l’hôtel communal de Cocody, la zone où devrait débuter la marche jusqu’à la Commission électorale indépendante (CEI, institution électorale) sise aux II-Plateaux. Bravant les policiers, des manifestantes ont été interpellées. Pour rappel, le gouvernement ivoirien a décidé mercredi dernier de la suspension des manifestations sur la voie publique, autorisant seulement les rassemblements dans les enceintes closes jusqu’au 15 septembre 2020. Malgré cette mesure de suspension, des manifestations sur la voie publique, des femmes de l’opposition ivoirienne dont Odette Lorougnon, une ancienne députée issue du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Gbagbo) ont maintenu leur marche prévue ce vendredi pour protester contre la candidature de M. Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain et contre le retrait du listing électoral de MM. Laurent Gbagbo, Guillaume Soro et Charles Blé Goudé.
EKB

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )