[Côte d’Ivoire Médias] Les vœux de l’Ape-ci pour la liberté de la presse et la sécurité des journalistes

[Côte d’Ivoire Médias] Les vœux de l’Ape-ci pour la liberté de la presse et la sécurité des journalistes

Dans un communiqué de presse du 4 janvier 2021, relatif à son message de nouvel, l’Association de la presse étrangère de Côte d’Ivoire (Ape-ci) dresse un bilan mitigé de l’année écoulée.

Abidjan, le 5-1er-2021 (https://crocinfos.net/) Dans un communiqué de presse du 4 janvier 2021, relatif à son message de nouvel, l’Association de la presse étrangère de Côte d’Ivoire (Ape-ci) dresse un bilan mitigé de l’année écoulée.

La présidente de l’Association de la presse étrangère de Côte d’Ivoire (Ape-ci), M’ma Camara, indique dans un communiqué de presse dont nous avons reçu copie que, pour l’année 2020, ce sont au total  137 correspondants qui ont été accrédités par le ministère de la Communication et des Médias pour le compte de 52 médias.

Quant à la couverture du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, l’Ape-ci a facilité l’accréditation de 61 envoyés spéciaux pour le compte de 26 médias venus de 15 pays à travers le monde auprès du ministère de la Communication et des Médias et la Commission électorale indépendante (CEI).

Par ailleurs, précise le communiqué, trois mois avant le lancement de la campagne présidentielle, l’Ape-ci a entamé une série de rencontre auprès des corps constitués en vue de créer un cadre de travail sécurisé pour les journalistes en général et, en particulier pour les correspondants de la presse étrangère en  Côte d’Ivoire. Elle a rédigé quatorze demandes d’audience qu’elle a déposées auprès de plusieurs institutions ivoiriennes et étrangères. « Cette démarche a permis de tisser un cadre de collaboration entre la police et la presse pour la sécurité des journalistes dans l’exercice de leur fonction, d’avoir le soutien du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire et de réduire les intimidations sur le terrain », se réjouit la présidente.

Malheureusement, de la période du jeudi 20 août 2020 au dimanche 8 novembre 2020, l’Ape-ci a enregistré onze plaintes (agressions physiques et morales, des interpellations, des menaces, des actes d’intimidation), qu’elle déplore malgré les efforts et les actions du gouvernement en faveur du secteur de la presse à renforcer davantage et à garantir la liberté de la presse.

Pour prévenir et éviter d’éventuels incidents sur le terrain, l’Ape-ci a élaboré un guide pratique à l’usage du correspondant et des envoyés spéciaux de la presse étrangère en Côte d’Ivoire : « Nous vous invitons à vous l’approprier sans réserve. »

Cependant, l’Ape-ci encourage les autorités ivoiriennes, notamment le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara à œuvrer davantage pour la liberté de la presse et la mise en place d’un cadre favorable pour la sécurité des journalistes.

Au nom de la presse étrangère et en son nom, M’Ma Camara présente ses vœux et invite chacun de nous au respect des mesures barrières contre la Covid-19 :« Je  souhaite que 2021 soit pour vous et vos proches une année lumineuse, crépitante, chaleureuse et pétillante. Ne baissez la garde face au coronavirus. Soyons prudents et respectons les mesures barrières. »

B.R.Kwado

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )